Hockey sur glace: Deux bijoux suisses

Publié

Hockey sur glaceDeux bijoux suisses

Timo Meier et Sven Bärtschi inscrivent des buts de toute beauté, Auston Matthews en feu, une première pour Kovalchuk, Gritty muet: l'essentiel de l'actu du hockey nord-américain.

par
Sport-Center

1. Meier et Bärtschi: wow!

Timo Meier (Sharks de San Jose) et Sven Bärtschi (Canucks de Vancouver) ont inscrit des buts dont les images circuleront toute la journée sur les chaînes sportives nord-américaines.

A Philadelphie, où son équipe n'a pas trouvé d'opposition (victoire 8-2), l'attaquant appenzellois a marié la patience et l'habileté avant de déjouer Brian Elliott et d'inscrire le 7-1, son deuxième goal de la saison.

A Raleigh, où son club a trébuché devant des Hurricanes en feu (5-3), l'attaquant bernois a assurément concocté le but de la nuit dans la ligue. S'il avait osé, le portier Curtis McElhinney aurait probablement applaudi.

On n'a qu'un mot: wow!

2. Et les autres perfs suisses?

Même s'il n'a étonnement pas été décoré par une étoile, Sven Bärtschi a été le grand bonhomme des Canucks. L'ex de Langenthal a ajouté une passe et un deuxième but à sa collecte de la partie.

A domicile, les Prédateurs de Nashville sont demeurés muets face aux Flames de Calgary (0-3). Les trois Helvètes (Yannick Weber, Roman Josi et Kevin Fiala) étaient en uniforme et ont bouclé leur pensum sur un différentiel neutre.

A Columbus, les Blues Jackets ont croqué l'Avalanche du Colorado (5-2). Dean Kukan, le défenseur zurichois des Tuniques bleues, était surnuméraire alors que Sven Andrighetto pointe toujours à l'infirmerie de la franchise de Denver.

3. Matthews déjà dans l'Histoire

Auston Matthews, le joyau des Maple Leafs de Toronto, a ajouté deux buts à sa phénoménale moisson d'entame de championnat. L'ancien joueur de centre des ZSC Lions a été à la conclusion des réussites Nos 2 et 3 de l'équipe ontarienne à Dallas (succès 7-4). L'Américain a donc allumé la lampe lors de chacune de quatre premières sorties de Leafs.

Dans l'Histoire, seuls cinq joueurs de ce club centenaire avaient présenté une telle production.

On peut minimiser ou se gausser du fait que Toronto n'a plus rien gagné depuis 50 ans. Mais on préfère y lire une confirmation du fait que, maintenant, les Leafs constituent une vraie puissance emmenée par un prodige.

4. Un commentaire, Gritty?

Pour mémoire, avant la venue des Sharks de San Jose à Philadelphie, la vilaine mascotte des Flyers avait gazouillé cette séquence.

Elle voulait écraser les Requins? Pas de bol: les Flyers n'ont jamais décollé et sont rentrés au nid en regardant leurs patins (8-2).

Depuis, Gritty est bizarrement muet. On a pourtant hâte de lire sa réaction même s'il doit crouler sous le poids des buts.

5. Kovalchuk, cinq ans plus tard

Et voici le premier but dans la ligue d'Ilya Kovalchuk depuis 2013.

L'ailier russe a été à la conclusion de l'unique but des Kings de Los Angeles à Winnipeg, où les Jets ont gagné 2-1 dans l'un des deux duels les moins prolifiques de la nuit. Car, une fois de plus, l'ensemble des confrontations a accouché de festivals offensifs.

Ton opinion