Actualisé 20.08.2017 à 14:02

EspagneDeux djihadistes auraient séjourné en Suisse

Au moins un des auteurs présumés des attentats meurtriers en Catalogne a vécu à Zurich fin 2016. Des vérifications sont en cours.

1 / 130
Selon le journal El Periódico, l'homme qui aurait planifié les attentats meurtriers du 17 août 2017 en Catalogne circule librement en Europe. (Jeudi 2 août 2018)

Selon le journal El Periódico, l'homme qui aurait planifié les attentats meurtriers du 17 août 2017 en Catalogne circule librement en Europe. (Jeudi 2 août 2018)

Keystone
Nouvelle arrestation dans le cadre de l'attentat de Barcelone. La police espagnole a arrêté un Marocain de 24 ans qu'elle dit lié à plusieurs membres de la cellule djihadiste. (22 septembre 2017)

Nouvelle arrestation dans le cadre de l'attentat de Barcelone. La police espagnole a arrêté un Marocain de 24 ans qu'elle dit lié à plusieurs membres de la cellule djihadiste. (22 septembre 2017)

Keystone
Mohamed Houli Chemlal, seul survivant de l'explosion de la maison où la cellule confectionnait des explosifs, à Alcanar (Jeudi 14 septembre 2017).

Mohamed Houli Chemlal, seul survivant de l'explosion de la maison où la cellule confectionnait des explosifs, à Alcanar (Jeudi 14 septembre 2017).

Keystone

Au moins un des membres de la cellule djihadiste qui a organisé et perpétré deux attentats jeudi en Catalogne a séjourné à Zurich fin 2016. La police fédérale (fedpol) a confirmé dimanche cette information de médias espagnols, relayée par le site du «Tages-Anzeiger».

«Il n'est pas possible pour l'heure de dire si les auteurs ont un lien avec la Suisse et, le cas échéant, lequel», précise Cathy Maret, porte-parole de l'Office fédéral de la police (fedpol). Les vérifications en Suisse ont été menées à la suite d'échanges avec les services espagnols, comme toujours c'est le cas lors d'événements de ce type, explique Mme Maret contactée par l'ats.

Menace terroriste élevée en Suisse

Selon le «Tages-Anzeiger», qui cite la police catalane, ce serait même deux suspects - deux jeunes Marocains - qui sont passés par la Suisse. L'un d'eux aurait été tué lors de l'attaque à la voiture-bélier dans la station balnéaire de Cambrils, au sud de Barcelone, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Quant à la menace terroriste, elle demeure élevée en Suisse, indique encore Mme Maret. Les attentats de Barcelone et de Cambrils semblent confirmer l'évaluation de la situation par le Service de renseignement de la Confédération (SRC).

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!