08.08.2020 à 23:28

FranceDeux embarcations de migrants secourues dans la Manche

Depuis le 1er janvier, au moins 810 migrants ont été interceptés par les autorités françaises après avoir tenté de traverser la Manche.

Image d’illustration.

Image d’illustration.

AFP

Trente-trois migrants ont été secourus samedi sur des embarcations de fortune lors de deux opérations distinctes alors qu’ils tentaient de traverser la Manche pour aller de France vers l’Angleterre, ont annoncé les autorités locales.

Vers 08H00, un premier patrouilleur des services de secours est venu en aide à 17 migrants en difficulté sur deux embarcations au nord-est du port de Calais (nord), a rapporté la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord dans un communiqué. La ville de Calais est un point de passage privilégié des migrants pour sa proximité des côtes britanniques.

Peu après 09H00, une autre embarcation avec 16 personnes à bord a à son tour été secourue au large de la ville voisine de Sangatte par une vedette de la brigade nautique de la gendarmerie locale, ajoute le communiqué. Tous sains et saufs, les 33 naufragés, dont la nationalité n’a pas été précisée, ont été pris en charge au port de Calais par la police aux frontières.

Depuis le 1er janvier, au moins 810 migrants ont été interceptés par les autorités françaises après avoir tenté de traverser la Manche à l’aide d’embarcations de fortune ou à la nage, selon un décompte de l’AFP.

Huit migrants découverts dans un camion

Huit migrants qui se cachaient dans un camion conduit par un Russe et roulant en direction de l’Espagne ont été découverts samedi sur une aire d’autoroute près d’Aix-en-Provence, dans le sud-est de la France, a-t-on appris auprès des gendarmes. C’est le conducteur du camion qui a prévenu les autorités, alerté par des bruits provenant de la remorque, ont expliqué les mêmes sources.

À l’intérieur du camion, les gendarmes ont découvert huit hommes, dont la moitié sont des mineurs. Cinq sont Bangladais et trois Pakistanais. En bonne santé selon les gendarmes, ils ont dit être montés à l’occasion d’un arrêt du camion à Vintimille (Italie) et ont été remis en liberté. Ils devront se présenter à la préfecture à Marseille.

(AFP/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!