Jura: Deux faillites en face de la gare de la capitale
Publié

JuraDeux faillites en face de la gare de la capitale

Triste vitrine à Delémont: après «Le Suisse» et son enseigne bleue, c’est «Werth» et son enseigne rose qui ne se relèvera pas.

par
Vincent Donzé
À côté du «Suisse», l’enseigne «Werth» existe depuis 70 ans.

À côté du «Suisse», l’enseigne «Werth» existe depuis 70 ans.

Lematin.ch/Vincent Donzé

Les bières à gauche, les cafés à droite: le voyageur trouvait son breuvage en terrasse en sortant de la gare à Delémont. Mais après la faillite du restaurant «Le Suisse», c’est le tea-room «Werth» qui s’arrête, avec sa boulangerie-confiserie. «C’est en quelque sorte une institution de Delémont qui met la clé sous le paillasson», commente la radio «RFJ».

L’aide financière accordée par l’État s’est révélée insuffisante: «On a pu éponger quelques gouttes, mais pas plus», a indiqué à «RFJ» le patron Roger Veya, qui en trois décennies, a placé toutes ses économies dans l’entreprise. Non seulement le tea-room est resté fermé, mais la crise sanitaire a anéanti l’organisation de banquets.

Trouver un repreneur s’est révélé une tâche trop compliquée en pleine pandémie. La faillite de «Werth» concerne 35 personnes. Subsistent à la place de la Gare de Delémont le bar «Mix» et l’hôtel «Victoria».

Votre opinion