République démocratique du Congo - Deux femmes accusées de sorcellerie ont été lynchées
Publié

République démocratique du CongoDeux femmes accusées de sorcellerie ont été lynchées

Accusées d’avoir causé la mort par empoisonnement d’une autre, deux femmes ont été exécutées dans un village. Il y a une semaine, un jeune homme de 22 ans a aussi été brûlé vif.

Territoire de Fizi.

Territoire de Fizi.

AFP

Deux femmes accusées de sorcellerie ont été tuées par des habitants dimanche dans un village du territoire de Fizi, dans l’est de la République démocratique du Congo, région où trois autres personnes ont été tuées pour la même raison depuis le début de l’année.

Ces deux femmes, l’une de 58 ans, l’autre dont l’âge n’est pas connu, étaient accusées d’avoir causé la mort par empoisonnement d’une autre femme, mère de sept enfants, a précisé à l’AFP Jean de Dieu Selemani, administrateur du territoire de Fizi.

Cas récurrents dans les villages

Habitantes du village de Misisi, dans le secteur de Nganja, elles ont été lynchées par des «membres de la famille» de la femme décédée. «Les cas de justice populaire sont récurrents dans plusieurs villages du territoire de Fizi», a poursuivi l’administrateur, «en dépit des campagnes de sensibilisation que nous faisons pour que la population cesse de se rendre justice».

Depuis le début de l’année en cours, cinq cas ont été recensés, visant deux femmes et trois hommes, tous accusés de sorcellerie, a-t-il ajouté. Selon lui, «un jeune homme de 22 ans a été brûlé vif par la population» il y a une semaine à Fizi centre.

(AFP)

Votre opinion