15.05.2020 à 07:55

Deux femmes à la tête de la Fourchette verte

Santé

La Fourchette verte Suisse sera dirigée dès août par deux femmes, Elisa Domeniconi et Carmen Sangin. Le binôme prend les rênes de l'association militant pour une alimentation équilibrée.

Carmen Sangin (à g.) et Elisa Domeniconi se partageront la destinée de la Fourchette Verte.

Carmen Sangin (à g.) et Elisa Domeniconi se partageront la destinée de la Fourchette Verte.

AGIR

Deux femmes vont remplacer Stéphane Montangero à la tête de la Fédération romande Fourchette Verte. L'une, ethnologue et sociologue, Elisa Domeniconi est responsable depuis plusieurs années de Pays romand-Pays gourmand. Quant à l'autre, Carmen Sangin, elle est diététicienne et cheffe de projet indépendante dans le secteur de l'alimentation durable, indique vendredi la Fédération Fourchette verte Suisse dans un communiqué.

Approvisionnement local

Basée à Lausanne mais active dans toute la Suisse, l'association explique que sa mission doit être renforcée face au coronavirus, sachant notamment que les affections cardiovasculaires et le diabète sont des facteurs de vulnérabilité. La question de l'approvisionnement local reste aussi au coeur de ses défis.

Présente dans 18 cantons

Pour mémoire, le label Fourchette verte est décerné aux restaurants et autres établissements (crèches, cantines scolaires) qui proposent une alimentation équilibrée selon les recommandations de la pyramide alimentaire suisse. Sa Fédération, présidée par la conseillère d'Etat fribourgeoise Anne-Claude Demierre, compte 18 sections cantonales.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!