Suisse: Deux fois plus de transports qu'en 1970
Publié

SuisseDeux fois plus de transports qu'en 1970

Depuis 50 ans, les prestations de transport ne cessent de se développer. Et ce, jusqu'à doubler leur nombre selon l'OFS.

Depuis 50 ans, les prestations de transport ne cessent de se développer. Et ce, jusqu'à doubler leur nombre selon l'OFS.

Depuis 50 ans, les prestations de transport ne cessent de se développer. Et ce, jusqu'à doubler leur nombre selon l'OFS.

Laurent Gillieron, Keystone

En près de 50 ans, les prestations de transport ont plus que doublé en Suisse. La route reste en tête. En 2016, la prestation du trafic routier motorisé privé était cinq fois plus élevée que celle du rail.

Les prestations de transport indiquent les trajets parcourus par des personnes, qui sont mesurés en personnes-kilomètres. En 2016, ce sont ainsi 132,6 milliards de personnes-kilomètres qui ont été parcourus sur les routes et les rails suisses, selon des chiffres publiés lundi par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Ce dernier souligne qu'environ les trois quarts, soit 98,9 milliards, relèvent du trafic routier motorisé privé, qui comprend les voitures, les motocycles et les cars privés. Vient ensuite le rail avec 20,8 milliards de personnes-kilomètres. La part des transports publics routiers se monte à 4,5 milliards; celle de la mobilité douce (déplacements à vélo ou à pied) à 8 milliards.

Depuis 1970, les prestations de transport du trafic individuel motorisé et des transports publics ont plus que doublé, écrit l'OFS. Dans le même temps, passant de 1,38 million à 4,52 millions en 2016.

Distances parcourues

Les transports publics font meilleure figure en ce qui concerne les prestations kilométriques. Mesurées en véhicules-kilomètres, trains-km ou course-km, elles correspondent aux distances parcourues en une année par les véhicules sur le territoire suisse. En 2017, la prestation des chemins de fer s'est élevée à 198 millions de trains-kilomètres, soit 40% de plus qu'en 2000.

Le trafic routier motorisé privé a, lui, connu une hausse de 26% entre 2000 et 2016. Cette année-là, sa prestation a atteint 59,8 milliards de véhicules-kilomètres. Dans le domaine du transport aérien, l'utilisation des moyens de transport est donnée par le nombre de mouvements, à savoir les atterrissages et les décollages, explique l'OFS.

En 2017, 467'263 mouvements ont été enregistrés en Suisse, soit 13% de moins qu'en 2000. Dans le même temps, le nombre de passagers a augmenté de 60% pour s'établir à 54,9 millions.

(ats)

Votre opinion