11.11.2020 à 11:46

GolfDeux «hole-in-one» en deux jours pour Jon Rahm!

À l’entraînement avant le Masters d’Augusta qui débute jeudi, le golfeur espagnol a réussi deux «trous en un». Celui de mardi vaut le coup d’œil: avec en prime le passage d’un lac en ricochets.

von
Claude-Alain Zufferey
Jon Rahm, mardi sur le parcours d’Augusta. le jour de son anniversaire, il a pu célébrer son deuxième hole-in-one de la semaine

Jon Rahm, mardi sur le parcours d’Augusta. le jour de son anniversaire, il a pu célébrer son deuxième hole-in-one de la semaine

AFP

Jon Rham est en feu, alors que le Masters d’Augusta va commencer jeudi. Le No 2 mondial, qui est toujours à la recherche d’un premier titre en majeur, a réussi non pas un, mais deux «trous en un».

Il a commencé son incroyable semaine lundi, avec son premier «hole-in-one» sur le trou No 4 du parcours géorgien: un solide coup de fer 5 pour trouver la cible à 205 mètres. Il a réalisé cet exploit lors d’un tour d’entraînement en compagnie de Rickie Fowler et Brendon Todd.

Sur son compte Instagram, il a légendé son premier exploit de la sorte: «Les trous en un sont toujours spéciaux, encore plus à l’Augusta National. Espérons que cela se reproduira plus tard dans la semaine!»

Rham ne croyait pas si bien dire, puisqu’il a remis le couvert le lendemain, mardi, avec un «hole-in-one» encore plus incroyable, cette fois-ci sur le trou No 16. Il s’est appuyé sur l’eau avec des ricochets pour atteindre le but.

Un superbe coup et surtout une superbe manière de fêter son 26e anniversaire. Et oui, car Jon Rahm est né un 10 novembre!

En fait, l’Espagnol a participé à un concours en respectant la tradition du fameux «skip», qui veut que les joueurs utilisent l’étang jouxtant le green de ce par 3.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1 commentaire
L'espace commentaires a été desactivé

olive

11.11.2020 à 14:17

On ne voit pas le premier, mais le deuxième n'est pas un hole-in-one... il ne frappait pas sa balle depuis un départ