Publié

Roland-GarrosDeux joueurs français se couvrent de ridicule

Un joueur français a tenté d'embrasser une journaliste en direct. Un autre a refusé de serrer la main de son adversaire.

Capture d'écran.

Capture d'écran.

Youtube

Deux joueurs français sont sous le feu des critiques mardi suite à leur attitude sur et en dehors des courts. D'abord, Maxime Hamou, éliminé au 1er tour de Roland-Garros lundi. Pendant son match, le 282e joueur mondial a demandé au juge de chaise «pourquoi il était là». Puis après sa défaite, il a fait passer un sale quart d'heure à une journaliste d'Eurosport.

Maxime Hamou, qui a tenté d'embrasser plusieurs fois la jeune femme, a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux. Tout comme l'hilarité des journalistes en plateau. L'ex-ministre Cécile Duflot s'est même indignée de cette séquence publiquement. La chaîne Eurosport doit présenter ses excuses mardi soir.

La Fédération française de tennis a publié un communiqué vers 18 heures et a décidé de retirer son accréditation à Maxime Hamou.

Mardi après-midi, un autre joueur français, Laurent Lokoli, était au centre des débats. Éliminé en cinq sets par Martin Klizan, le Français a refusé de serrer la main de son adversaire à la fin du match, estimant qu'il avait fait mine d'être blessé avant de retrouver toutes ses jambes dans la cinquième manche.

«Si je ne lui ai pas serré la main, c'est qu'il y a une raison. Le type ne va pas sur les amorties. Il fait genre il a mal à la jambe pendant deux sets et après il galope comme un lapin au cinquième set», s'est justifié Laurent Lokoli à Eurosport. «Après il me parle de respect. C'est juste irrespectueux, ce qu'il a fait».

(jsa)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!