29.10.2020 à 17:35

NeuchâtelDeux marches en trompe-l’œil pour freiner les cyclistes

Un essai pilote dira si l’effet cognitif d’un faux obstacle améliore la sécurité d’un goulet mêlant piétons et deux-roues.

von
Vincent Donzé
Les deux marches en trompe-l’œil au Quai Louis-Perrier, à l’arrière du restaurant «Les Bains des Dames», fermé jusqu’au 11 novembre.

Les deux marches en trompe-l’œil au Quai Louis-Perrier, à l’arrière du restaurant «Les Bains des Dames», fermé jusqu’au 11 novembre.

Bruno & Gilles Rizzolo SA

Un escalier en trompe-l’œil, c’est l’obstacle visuel inventé par le Service de la mobilité et du développement durable de Neuchâtel pour freiner les cyclistes dans un goulet mêlant les piétons et les deux-roues, au bord du lac. Sa réalisation a été confiée au graffeur Kesh, secondé par une entreprise de peinture établie à Hauterive,

«C’est un essai pilote… pour voir si l’effet cognitif de ce trompe-l’œil a un impact pour sécuriser ce goulet», rapporte Pierre-Olivier Aragno, délégué communal à la mobilité. Les deux fausses marches suivent une bande rouge qui n’a pas produit l’effet escompté sur un chemin réservé aux piétons, mais que les cyclistes préfèrent la piste cyclable dite de tous les dangers, sur le Quai Louis-Perrier,

Faux accidents…

Sur la page Facebook de la Ville, les internautes se sont déchaînés: «Un faux escalier ne peut générer que de faux accidents… J’espère que ça fera ralentir les faux cyclistes avec de vraies sonnettes», écrit Alain. «La première fois, les cyclistes vont freiner… en espérant que ceux arrivant derrière vont le faire aussi», prévient Jean-Jacques.

«Il manque une marche à la sortie des bains pour rendre aussi attentif les piétons qui sortent pour alerter du danger», suggère Florent. Et Oli de s’interroger: «À quand les gendarmes couchés en trompe-l’œil?»

Réaction de Pierre-Olivier Aragno: «En tout cas, l’impact sur les réseaux sociaux est plus efficace que la pose d’un panneau du catalogue officiel de la signalisation routière…» Un cycliste averti pourra passer tout droit sans freiner, mais si le trompe-l’œil ne remplit pas sa fonction, l’installation d’une vraie chicane sera envisagée.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
17 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Marcol

30.10.2020 à 20:54

Malheureusement la cohabitation entre cyclistes et piétons se passe souvent mal en raison d'une minorité de cyclistes agressifs et méprisants des règles. Il y a malheureusement régulièrment des accidents (dont la majorité, selon l'office fédéral de la statistique, sont dû aux cyclistes). Je rapelle aussi que les piétons sont aussi de la mobilité douce et devraient aussi êtres protégés (les vélos électriques ne sont, par définition, pas de la mobilité douce)

Danger

30.10.2020 à 09:36

Un simple signal "attention à la marche" et freinage garanti

Trogne à goutte

30.10.2020 à 07:10

Il y a de fortes chances que ça marche au début mais lorsque les cyclistes sauront que c'est un trompe oeil la mesure n'aura presque plus aucun effet.