Deux plaintes populaires contre la RTS rejetées

Publié

MédiasDeux plaintes populaires contre la RTS rejetées

Trois reportages du «19 h 30» et une émission de radio de la RTS faisaient l’objet de plaintes populaires auprès de l’AIEP. Aucune disposition du droit des programmes n’a été violée.

Trois reportages diffusés en mars 2021 par le «19 h 30» étaient visés.

Trois reportages diffusés en mars 2021 par le «19 h 30» étaient visés.

Play RTS/Capture d’écran

Dans le cadre de délibérations publiques qui ont eu lieu à Lausanne le vendredi 2 septembre, l’Autorité indépendante d’examen des plaintes en matière de radio-télévision (AIEP) a rejeté des plaintes populaires contre trois reportages du journal télévisé «le 19 h 30» et contre l’émission de radio «Tribu» de la «RTS».

Les plaintes liées au «19 h 30» concernaient des reportages diffusés entre le 11 et le 13 mars 2021. «La plaignante a formulé des critiques contre la polémique portant sur l’occasion manquée de la part de la Suisse de mettre en place sa propre ligne de production de vaccins Moderna chez Lonza», explique l’AIEP. Elle a considéré que «des fausses nouvelles avaient été diffusées à l’aide d’informations non vérifiées, que des graves accusations avaient été proférées à l’encontre du conseiller fédéral Alain Berset et que des faits importants n’avaient pas été mentionnés correctement», poursuit l’AIEP.

Des griefs infondés, selon la majorité des membres de l’AIEP qui ont estimé que les informations des différents reportages «ont été rapportées de manière correcte et transparente et [que] le public a pu faire la distinction entre faits et opinions et a été en mesure de se forger sa propre opinion sur les trois reportages». Autrement dit, il n’y a pas eu violation «ni du principe de la présentation fidèle des événements, ni d’autres dispositions du droit des programmes». Les plaintes ont ainsi été rejetées par 8 voix contre une.

L’AIEP

L’émission radiophonique «Tribu» visait par une plainte était celle du 22 juin 2021 et portait sur le voile islamique. «Dans la plainte, il est reproché au reportage d’être unilatéral et tendancieux en faveur du voile», annonce l’AIEP. Lors des délibérations, les membres ont rappelé que le concept de l’émission se présente sous la forme d’un entretien – un «concept [faisant] partie de l’autonomie des programmes du diffuseur. «Il était reconnaissable pour les auditeurs que le point de vue présenté était celui de l’invitée». La plainte a été rejetée à l’unanimité.

La SRF viole le principe d’objectivité

(comm/aze)

Ton opinion