14.03.2015 à 14:45

Attentat de ParisDeux proches d'Amédy Coulibaly inculpés

Six hommes, connaissant tous Amédy Coulibaly, sont désormais en prison dans l'affaire des attentats à Paris.

1 / 108
De courtes et sobres hommages, avec dépôts de gerbes et minutes de silence, ont eu lieu jeudi à Paris en mémoire des victimes des attentats de janvier 2015 contre l'hebdomadaire «Charlie Hebdo» et le magasin Hyper Cacher, qui avaient fait 17 morts. (Jeudi 5 janvier 2017)

De courtes et sobres hommages, avec dépôts de gerbes et minutes de silence, ont eu lieu jeudi à Paris en mémoire des victimes des attentats de janvier 2015 contre l'hebdomadaire «Charlie Hebdo» et le magasin Hyper Cacher, qui avaient fait 17 morts. (Jeudi 5 janvier 2017)

AFP
Le beau-frère de l'un des auteurs de l'attaque contre Charlie Hebdo a été mis en examen pour «association de malfaiteurs terroriste en vue de préparation d'actes de terrorisme». (Samedi 27 août 2016)

Le beau-frère de l'un des auteurs de l'attaque contre Charlie Hebdo a été mis en examen pour «association de malfaiteurs terroriste en vue de préparation d'actes de terrorisme». (Samedi 27 août 2016)

AFP
On apprend que les armes d'Amédy Coulibaly, qui lui ont permis d'assassiner 5 personnes, ont été livrées sous surveillance de la gendarmerie de Lille par un de ses indics. (mardi 31 mai 2016)

On apprend que les armes d'Amédy Coulibaly, qui lui ont permis d'assassiner 5 personnes, ont été livrées sous surveillance de la gendarmerie de Lille par un de ses indics. (mardi 31 mai 2016)

AFP

Deux proches d'Amédy Coulibaly, l'un des auteurs des attentats de janvier à Paris, ont été écroués après leur mise en examen (inculpation) dans l'enquête sur ces attaques menées par trois djihadistes, a appris samedi 14 mars de source judiciaire. Six hommes, connaissant tous Amédy Coulibaly, sont désormais en prison en France dans cette affaire.

Mais aucun n'est à ce stade mis en examen pour une complicité directe dans les attentats qui ont tué 17 personnes. Ils sont notamment soupçonnés d'avoir fourni armes, véhicules et matériel divers aux tueurs.

Les deux hommes qui viennent d'être écroués ont été en contact avec Amédy Coulibaly, auteur du meurtre d'une policière le 8 janvier, puis de quatre juifs le lendemain lors d'une prise d'otages dans un supermarché casher dans l'est de Paris, où il a trouvé la mort.

L'attaque contre le magasin casher est intervenue deux jours après la tuerie au siège de l'hebdomadaire satirique «Charlie Hebdo» (12 morts) commise par les frères Chérif et Saïd Kouachi, que connaissait Amédy Coulibaly, et qui ont également été tués par la police le 9 janvier.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!