Indonésie: Deux puissants séismes au large de l’île de Sumatra
Publié

IndonésieDeux puissants séismes au large de l’île de Sumatra

Aucune alerte au tsunami n’a été déclenchée après ces deux tremblements de terre de magnitude 6,8 et 6,9 et d’une profondeur de 10 km.

L’archipel indonésien se trouve sur la «ceinture de feu» du Pacifique, une zone de forte activité sismique.

L’archipel indonésien se trouve sur la «ceinture de feu» du Pacifique, une zone de forte activité sismique.

Capture d’écran – USGS

Deux séismes de forte magnitude et de faible profondeur ont frappé mercredi l'Indonésie, au large de l'île de Sumatra, selon le service géologique américain USGS, sans que des victimes et d'importants dégâts ne soient signalés dans un premier temps.

Des habitants paniqués sont sortis de chez eux quand les deux tremblements de terre ont ébranlé la ville de Bengkulu, située sur la côte ouest de Sumatra, a témoigné un journaliste de l'AFP. «Le premier séisme a été rapide... mais un autre a frappé peu après, tout aussi fort», a raconté à l'AFP un habitant de Bengkulu, Jumentrio qui comme de nombreux Indonésiens ne porte qu'un nom. «Mes enfants ont crié de manière hystérique», a-t-il affirmé.

La région a été frappée par une série de répliques, selon l'agence de géophysique et météorologie indonésienne. «Jusqu'à présent, aucun dommage causé par ce séisme ne nous a été rapporté», a déclaré Rahmat Triyono, responsable de cette agence.

De magnitude 6,8 et 6,9

Ces deux tremblements de terre, de magnitude 6,8 et 6,9 et d’une profondeur de 10 km, ont eu lieu à six minutes d’intervalle à partir de 05h23 mercredi (00h23, heure suisse), a indiqué l’USGS. Il existe une «faible probabilité qu'il y ait des victimes et des dégâts» compte-tenu des caractéristiques de ces secousses, selon la même source.

Des séismes peu profonds provoquent généralement moins de dégâts. Aucune alerte au tsunami n'a été déclenchée dans l'océan Indien, selon le système d'alerte aux tsunamis.

L’archipel indonésien se trouve sur la «ceinture de feu» du Pacifique, une zone de forte activité sismique. En 2018, un séisme de magnitude 7,5 suivi d’un tsunami sur l’île de Sulawesi avait fait plus de 4300 morts et disparus. Un autre séisme dévastateur de magnitude 9,1 avait frappé au large des côtes de Sumatra en 2004, entraînant un tsunami qui a tué 220’000 personnes dans la région, dont environ 170’000 en Indonésie.

(ATS/NXP)

Votre opinion