31.01.2013 à 18:50

Afrique du SudDeux rhinocéros sont tués chaque jour par des braconniers

Le braconnage des rhinocéros se poursuit en Afrique du Sud au rythme alarmant de presque deux par jour depuis le début de l'année, a indiqué le ministère de l'Environnement jeudi.

Le massacre des rhinocéros continue malgré un renforcement de la lutte contre les braconniers.

Le massacre des rhinocéros continue malgré un renforcement de la lutte contre les braconniers.

ARCHIVES, AFP

Le ministère de l'Environnement sud-africain souligne que 57 animaux ont été abattus ce mois-ci.

Malgré un renforcement de la lutte contre les braconniers, notamment dans le célèbre parc Kruger, placé sous surveillance aérienne et où des militaires ont été déployés, le massacre continue, selon un communiqué.

Plusieurs facteurs y contribuent, selon le ministère, notamment «les récentes inondations dans le parc national Kruger» où 42 rhinocéros ont été braconnés. L'été austral est également un facteur aggravant, la végétation beaucoup plus dense permettant aux braconniers de circuler sans être repérés.

Au Kruger, parc grand comme la Belgique et qui reçoit environ un million de visiteurs par an, la majorité des braconniers pénétrent dans le parc en venant du Mozambique dont une partie de la frontière longe le site.

Depuis janvier, 18 braconniers présumés ont été arrêtés dont certains en possession d'armes de gros calibre, de fusils de chasse et de munitions tandis que sept cornes de rhinocéros ont été saisies par les autorités, selon la même source. Quatre braconniers ont aussi été abattus dans des accrochages.

Militarisation

«Nos opérations sont de plus en plus militarisées. Le nombre de braconniers arrêtés a augmenté, à l'intérieur du parc comme à l'extérieur», a souligné David Mabunda, le directeur général de SANParks, l'agence publique à la tête des parcs nationaux sud-africains.

En 2012, un nombre record de 668 rhinocéros ont été braconnés en Afrique du Sud pour leur couper la corne et la revendre illégalement en Asie où elle est recherchée par les adeptes de médecine traditionnelle qui lui prête des vertus thérapeutiques fantaisistes.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!