Actualisé 24.07.2012 à 16:55

AccidentDeux scouts grièvement brûlés dans une forêt de St-Gall

Deux scouts de 11 ans ont été grièvement blessés par un retour de flamme lundi soir dans une forêt proche d'Oberbüren, dans le canton de St-Gall. Ils ont versé de l'alcool à brûler sur un feu.

Les jeunes scouts ont utilisé de l'alcool à bruler pour leur feu. La place de camping où s'est produit l'accident

Les jeunes scouts ont utilisé de l'alcool à bruler pour leur feu. La place de camping où s'est produit l'accident

Markus Heinzer/newspicture

Nous regrettons cet accident et nous sommes en pensées avec les scouts grièvement blessés», a déclaré mardi matin à la presse Armin Bosshard, président du camp. Les deux scouts ont été héliportés dans des cliniques spécialisées.

Les hôpitaux ne fournissent pas d’indications précises sur l’état de santé des deux enfants, a indiqué la police st-galloise. Leur état est toutefois stable, a déclaré Hanspeter Krüsi aux médias réunis non loin du lieu de l’accident.

Un troisième scout a été blessé. Il a pu être soigné sur place. Il ne souffre que de brûlures légères.

1600 jeunes

L’accident s’est produit dans le cadre d’un camp scout qui accueille 1600 jeunes venus des cantons de St-Gall et des deux Appenzell. Un groupe de neuf jeunes âgés de 10 à 14 ans a monté leur tente lundi dans une forêt, hors du camp principal.

Ils ont ensuite allumé un feu. Pour une raison encore inexpliquée, le groupe avait emporté de l’alcool à brûler. Vers 21 heures, le contenu de la bouteille a été versé sur le feu, ce qui a provoqué un important retour de flamme et blessé grièvement deux scouts.

Le Ministère public va devoir déterminer l’origine de la bouteille d’alcool à brûler. Chez les scouts, on apprend à faire du feu sans recourir à des produits combustibles comme l’essence ou l’alcool, a souligné le chef du comité d’organisation du camp.

Contact téléphonique

L’endroit où le groupe devait installer sa tente avait été déterminé à l’avance. Le scout le plus âgé avait 14 ans. Le groupe était en contact téléphonique avec son chef. Les enfants ont réagi correctement après l’accident. Ils ont emporté leurs camarades près d’un ruisseau et ils ont appelé les services de secours, a précisé le médecin du camp.

L’accident a mobilisé plusieurs patrouilles de la police cantonale et deux équipes de secours. Les médecins de piquet du camp de scout sont aussi intervenus. Les enfants bénéficient d’un soutien psychologique.

Le camp se poursuit comme prévu, ont indiqué les responsables. Les autres membres du groupe des trois blessés restent à Oberbüren. Les spécialistes du «Care-team» ont conseillé de les laisser avec les autres enfants, a indiqué le médecin du camp.

Déjà plusieurs accidents

Les accident ne sont pas rares lors de camps de scoutisme. En août 2011, un enfant de 13 ans était mort lors d'une excursion aux environs de Grandvillard, dans le canton de Fribourg, après une chute de 300 mètres. Le Ministère public a ouvert une procédure pour homicide par négligence contre le responsable du camp. L’instruction n’a pas encore été bouclée.

En juin 2011, une fillette de huit ans était décédée après un accident à Oetwil. Empruntant une tyrolienne, elle avait percuté un arbre de plein fouet. En novembre 2008, un jeune scout de 16 ans était mort alors qu'ils préparait une charge de poudre noire qui avait explosé entre ses mains. Le survivant, grièvement blessé dans l’explosion, a écopé d’une peine pécuniaire avec sursis (3600 francs) pour homicide par négligence.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!