Covid: Deux tiers des locataires commerciaux ont des difficultés
Publié

CovidDeux tiers des locataires commerciaux ont des difficultés

En réponse à une question d’un parlementaire neuchâtelois, le Conseil fédéral a fait le point sur la situation de ceux qui louent des locaux pour leur commerce ou restaurant.

par
Christine Talos
Le Conseil fédéral indique aussi que si avant la pandémie, seuls 6% des locataires commerciaux avaient de «grosses difficultés» à payer leur loyer, ce chiffre a grimpé à 33% depuis.

Le Conseil fédéral indique aussi que si avant la pandémie, seuls 6% des locataires commerciaux avaient de «grosses difficultés» à payer leur loyer, ce chiffre a grimpé à 33% depuis.

AFP

Les locataires commerciaux s’en sortent-ils durant la pandémie de Covid-19? C’est la question posée au Conseil fédéral par le conseiller national Baptiste Hurni (PS/NE). Le parlementaire voulait savoir s’ils arrivaient à trouver des arrangements avec leur bailleur pour payer le loyer de leur magasin ou de leur commerce et combien étaient en défaut de paiement.

Dans sa réponse le gouvernement articule des chiffres sur la base d’un rapport de monitoring datant d’octobre dernier. S’il n’existe pas de statistiques précises sur la situation des locataires commerciaux, dit-il, il indique toutefois que le semi-confinement du printemps dernier a eu «un effet visible» sur les défauts de paiement des loyers. Si avant le «lockdown», 78% n’avaient aucun problème à payer leur loyer, cette proportion a ensuite chuté à 32%. Autrement dit, deux tiers ont des soucis.

Le Conseil fédéral indique aussi que si avant la pandémie, seuls 6% des locataires commerciaux avaient de grosses difficultés à payer leur loyer, ce chiffre a grimpé à 33% depuis. Enfin, autre statistique livrée par le gouvernement, 42% des locataires commerciaux ont estimé que la situation était la même avant et après le semi-confinement.

Pour rappel, le Conseil national, dans son débat lundi soir sur la révision de la loi Covid, a accepté doctroyer une prolongation de délai aux commerçants pour payer leur loyer. Ce délai de paiement passera à 90 jours pour les locataires. Les contrats ne devront en outre pas être résiliés pendant la période de fermeture et jusquà six mois après, ont encore décidé les parlementaires.

Votre opinion