Bulle - Deux voitures de «La Liberté» ont été vandalisées par un groupuscule
Publié

BulleDeux voitures de «La Liberté» ont été vandalisées par un groupuscule

Réagissant à un courrier de lecteur qui a provoqué un tollé, des individus se sont attaqués aux voitures de la rédaction qu’ils menacent, par ailleurs.

par
Laurent Siebenmann
Une des deux voitures de «La Liberté» qui ont été vandalisées.

Une des deux voitures de «La Liberté» qui ont été vandalisées.

DR

Deux véhicules de nos confrères du journal «La Liberté» ont été vandalisés, à Bulle. Les voitures ont été recouvertes de tags à la peinture violette, dans la nuit de mardi à mercredi. Le pare-brise de l'une des voitures a été fissuré, indique la rédaction qui a déposé plainte pour diffamation, injures et dommages à la propriété.

Sur les voitures, un groupuscule surnommé «La Volte rose, verte et noire» a écrit «violeur» et «collabo du viol». Il a revendiqué cette action et souhaite, par ces déprédations, obtenir des excuses de «La Liberté», suite à la publication d’une lettre de lecteur évoquant «les jeunes filles en fleur» qui a soulevé un torrent de réactions, notamment sur les réseaux sociaux.

Les voyous ont fait savoir qu’en cas de refus de la rédaction, ils pourraient recourir à «d’autres méthodes, plus radicales».

Votre opinion

31 commentaires