Publié

VaudDeux zadistes récalcitrants toujours perchés dans les arbres

Après l’évacuation de quelque 96 militants environnementaux qui refusaient de partir de la colline de Mormont, deux individus sont toujours indélogeables.

par
mem
Un des deux derniers zadistes.

Un des deux derniers zadistes.

Police cantonale vaudoise.

Ils sont deux. Deux derniers récalcitrants – sur les près de 100 individus du départ tous évacués – à ne pas vouloir descendre des arbres dans lesquels ils ont élu domicile depuis plusieurs jours.

Jeudi soir, la police cantonale vaudoise est parvenue à déloger la quasi-totalité des militants environnementaux et a entrepris de sécuriser la colline. Des élèves policiers en formation au centre de Savatan sont venus prêter main forte pour nettoyer les lieux et récolter des preuves pour l’enquête.

«Les négociations n’ont pas abouti» a indiqué la police cantonale vaudoise vendredi soit dans un communiqué. Dans le cadre de la négociation, les deux activistes ont toutefois accepté de descendre qu’en présence d’un groupe de dix sympathisants et d’un représentant de la presse. «Au contact de leur soutien, et suite à des échanges verbaux entre eux, ils ont décidé de rester une nuit supplémentaire», a fait savoir la police. Elle précise ne pas avoir touché – et encore moins coupé – les cordes auxquelles sont harnachés les deux individus afin de préserver leur sécurité.

Votre opinion