Publié

HOCKEY SUR GLACEDiaz: commotion cérébrale

Le défenseur suisse du Canadien de Montréal a rejoint l’infirmerie. La durée de son absence est inconnue.

par
Emmanuel Favre
Raphael Diaz (ici contre les New York Islanders) a été ébranlé lors de la prolongation du match livré à Ottawa il y a trois jours.

Raphael Diaz (ici contre les New York Islanders) a été ébranlé lors de la prolongation du match livré à Ottawa il y a trois jours.

AFP

Pas de chance pour Raphael Diaz… Alors qu’il se profilait comme révélation de la saison au sein du Canadien de Montréal (13 points personnels), le défenseur suisse a rejoint l’infirmerie.

Selon le club montréalais, le Zougois a été ébranlé lors de la prolongation du match livré à Ottawa il y a trois jours et souffre d’une commotion cérébrale. La durée de son indisponibilité est inconnue.

Diaz n’a donc pas été aligné la nuit dernière à Toronto, où le Canadien a consolidé sa place de leader de la Conférence Est en s’imposant 5-2.

Dans l’alignement, Diaz a été remplacé par Tomas Kaberle alors que Yannick Weber a été contrait, pour la 21e fois cette saison, de suivre la rencontre du Tricolore depuis la tribune.

Mauvaise soirée pour Brunner et Josi

Deux des trois Suisses alignés la nuit dernière en NHL ont vécu des matches ordinaires.

Damien Brunner (17’02 de temps de jeu) est demeuré muet au sein de l’attaque des Red Wings de Detroit, défaits 2-1 par les Kings de Los Angeles.

Roman Josi, lui, a rendu une fiche de -3 (le moins bon différentiel de son équipe) lors du revers des Predators de Nashville chez les Ducks d’Anaheim. Le défenseur bernois a été aligné pendant 24’39 (chiffre le plus élevé de son club).

Luca Sbisa, avec les Ducks, a patiné pendant 20'02 et n'a pas obtenu de point.

Jonas Hiller a suivi cette partie depuis le banc. Viktor Fasth, son concurrent suédois qui a remporté son neuvième duel en dix titularisations, a rendu une carte de 95,2% d’arrêts. E.F.

Votre opinion