Publié

Ski alpinDidier Défago (re)prend ses marques

Trois ans après son succès sur le Lauberhorn et une saison blanche, le skieur de Morgins, 17e du premier entraînement, ne veut rien précipiter.

par
Laurent Guyot
Didier Défago lors du premier entraînement, aujourd'hui, sur le Lauberhorn.

Didier Défago lors du premier entraînement, aujourd'hui, sur le Lauberhorn.

Keystone

Il y a de la neige, du soleil et un panorama unique. Au bas de la plus longue piste de Coupe du monde avec ses 4455 mètres pour 1022 mètres de dénivellation, Didier Défago respire la joie. Le champion olympique ne se prend pas la tête avec les trois secondes perdues sur le vainqueur du premier entraînement Peter Fill. Et commente cette prise de contact avec humour. «C'est encore mou, cela ne va pas vite en raison de toute la nouvelle neige tombée en fin de semaine passée. Mais cela va aller de mieux en mieux chaque jour et pour moi aussi d'ailleurs. Je l'espère au moins.»

Vainqueur de la dernière descente de l'année passée à Bormio, le skieur de Morgins n'aura pas de trop de deux autres passages sur la légendaire piste pour tenter d'inscrire une seconde fois son nom au palmarès. «Il y a du travail et des réglages à effectuer. L'an dernier, j'étais dans l'aire d'arrivée et je n'avais pas découvert les changements effectués au Langentrejen. Aujourd'hui, avec cette lenteur toute relative, je me suis contenté de chercher mes appuis. Parfois cela partait sous le pied et avec la vitesse, cela se passera mieux.» Reste que le record établi par Kristian Ghedina en 1997 avec un temps de 2'24''23 n'est pas prêt de tomber. Didier Défago a préféré se concentrer sur les détails au niveau du choix du ski.

«Aujourd'hui je perds quelque 16 secondes mais cela ne veux pas dire grand-chose. Le tracé devient plus tournant. Et la chaleur au départ n'arrange rien. Je vais devoir tester autre chose demain lors de la seconde manche d'entraînement. Et surtout surveiller la température pour opérer un bon choix qui intervient au plus tôt la veille de la course et au plus tard le matin de l'épreuve s'il y a de gros changements.»

Résultats 1er entraînement

1. Peter Fill (It) 2'36''98. 2. Didier Cuche (S) à 0''57. 3. Christof Innerhofer (It) à 0''86. 4. Adrien Théaux (Fr) à 1''32. 5. Georg Streitberger (Aut) à 1''45. 6. Yannick Bertrand (Fr) à 1''50. 7. Klaus Kröll (Aut) à 1''63. 8. Hannes Reichelt (Aut) à 1''77. 9. Erik Guay (Can) à 1''89. 10. Bode Miller (EU) à 2''28. Puis: 15. Patrick Küng (S) à 2''79. 16. Aksel Lund Svindal (No) à 2''86. 17. Didier Défago (S) à 3''03. 18. Ambrosi Hoffmann (S) à 3''08. 19. Ivica Kostelic (Cro) à 3''13. 22. Beat Feuz (S) à 3''57. 23. Silvan Zurbriggen (S) à 3''71. 25. Marc Gisin (S) à 3''88. 30. Carlo Janka (S) à 4''52. 49. Christian Spescha (S) à 6''62. 63. Sandro Viletta (S) à 9''77. 79. Marc Berthod (S) à 14''53.

Ton opinion