16.10.2018 à 09:16

Dieselgate: Audi va payer 800 millions d'euros

Allemagne

Le constructeur automobile n'a pas contesté l'amende infligée par la justice pour l'affaire des moteurs truqués.

1 / 40
Volkswagen a fait un important pas supplémentaire vers le dénouement judiciaire du scandale des moteurs truqués, avec la fin d'une procédure pénale visant les deux plus hauts dirigeants du groupe contre 9 millions d'euros. (19 mai 2020)

Volkswagen a fait un important pas supplémentaire vers le dénouement judiciaire du scandale des moteurs truqués, avec la fin d'une procédure pénale visant les deux plus hauts dirigeants du groupe contre 9 millions d'euros. (19 mai 2020)

AFP
Les résultats 2019 du groupe Daimler ont été plombés par le scandale du Dieselgate. (Mardi 11 février 2020)

Les résultats 2019 du groupe Daimler ont été plombés par le scandale du Dieselgate. (Mardi 11 février 2020)

Keystone
Le gouvernement canadien a accusé lundi Volkswagen d'avoir sciemment importé au Canada des voitures qui ne respectaient pas les normes sur les émissions polluantes. (9 décembre 2019)

Le gouvernement canadien a accusé lundi Volkswagen d'avoir sciemment importé au Canada des voitures qui ne respectaient pas les normes sur les émissions polluantes. (9 décembre 2019)

AFP

Audi, filiale du géant Volkswagen, va payer 800 millions d'euros (environ 915 millions de francs) d'amende en Allemagne dans le cadre du scandale des moteurs diesels truqués, a annoncé le groupe VW mardi.

«Audi a accepté l'amende» infligée par le Parquet de Munich et reconnaît ainsi «sa responsabilité» dans le scandale, écrit le constructeur automobile dans un communiqué.

Le groupe précise que le paiement aura un impact négatif sur le résultat financier 2018 de Volkswagen, «réduisant le bénéfice annuel en conséquence». La maison mère de Volkswagen, Porsche SE, a également publié un avertissement sur ses propres résultats.

Jusqu'à présent, le Dieselgate avait déjà coûté au constructeur plus de 27 milliards d'euros en rappels de véhicules et procédures judiciaires, somme qui inclut une amende d'un milliard d'euros imposée au groupe Volkswagen en juin par le Parquet de Brunswick, et comptabilisée dans le résultat du deuxième trimestre.

Une affaire de 2015

Le Parquet de Munich indique de son côté avoir «mis en évidence des manquements au devoir de surveillance» au sein de l'entreprise «en rapport avec l'homologation de voitures diesels, qui ne respectent pas les réglementations».

«L'amende n'a pas d'impact sur les enquêtes du Parquet de Munich qui visent des personnes dans le cadre de l'affaire [autour du] diesel», précise le parquet.

Le Dieselgate a éclaté en septembre 2015 chez Volkswagen, quand l'Agence américaine de l'environnement (EPA) a accusé l'enseigne allemande d'avoir équipé 11 millions de ses voitures diesels d'un logiciel capable de fausser le résultat des tests antipollution et dissimulant ainsi des émissions dépassant parfois jusqu'à 40 fois les normes autorisées.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!