Publié

Hockey sur glaceDiminué, Genève cueille Lausanne pour la 4e fois

Les Aigles ont dominé Lausanne 5-3 à Malley.

Les Genevois se sont imposés à Malley.

Les Genevois se sont imposés à Malley.

Le cinquième derby lémanique comptant pour 31e journée a souri pour la quatrième fois à Genève.

57e minute, Sandro Zangger veut lancer de la ligne bleue alors que Lausanne est en power-play. L'ancien Zougois brise son bâton et Noah Rod, de retour du banc des pénalités, file au but pour déjouer Zurkirchen et inscrire le 3-5 décisif. Voilà en une action l'image de cet épisode V de LHC-GSHC.

Fourbus par trois matches en quatre jours, les Servettiens ont tenu bon. Au courage. Et pourtant... La défense genevoise aperçue à Malley mérite bien le qualificatif d'expérimental. Privés de leurs deux arrières suédois Tömmernes et Fransson en lice avec leur sélection nationale à la Channel One Cup, les Genevois ont en outre dû composer avec les absences sur blessure de Jonathan Mercier et surtout Goran Bezina.

Le numéro 57, excellent ces derniers temps, va devoir observer de longues semaines de convalescence en raison d'une blessure au coude qui va nécessiter une opération. Jason O'Leary et Louis Matte ont donc dû placer Jeremy Wick et Thomas Heinimann, deux attaquants, en défense.

Sur leur premier tir en direction de Zurkirchen, les Aigles ont trouvé l'ouverture grâce à Damien Riat. Un but tombé en power-play alors que l'on sait que ce secteur de jeu n'est clairement pas la force des Grenat. Menés 2-1 par une équipe vaudoise mieux dans son jeu, les Grenat ont su répondre immédiatement, 21 secondes pour être précis, grâce à nouveau à Riat. Et dans le troisième tiers, les Aigles ont mérité leur succès alors qu'ils avaient les jambes plus lourdes que les Lausannois.

Voir jouer Lausanne cette saison, c'est comme actionner le mode shuffle de son iPod. Le supporter vaudois peut avoir le plaisir de tomber sur une chanson qu'il aime, mais il peut aussi voir le lecteur déterrer une chanson qu'il n'assume pas totalement. Cette deuxième option intervenant régulièrement cette semaine avec le revers à Bienne et donc celui à Malley. Au classement, Genève s'envole avec 45 points alors que Lausanne stagne avec ses 40 unités.

Fribourg battu par Langnau

Le pire pour les Lions, c'est que Langnau a réussi un bon coup en allant s'imposer à Fribourg 3-1. Et le but de la victoire est tombé dans les derniers instants. A 25 secondes de la fin de la troisième période via la canne de Thuresson. Gottéron enchaîne un troisième revers de rang et voit son avance sur la barre fondre à un vitesse supersonique. Avec 46 points, les Dragons sont sixièmes du classement mais Langnau en compte 43. Le retour de Yannick Rathgeb n'a pas apporté l'étincelle nécessaire au jeu de Fribourg. Sans Sprunger, Cervenka, Holos et Brust, les joueurs de Mark French tirent la langue. Jusqu'à quand?

Berne a justifié son statut de leader en écartant Lugano 2-1. Rüfenacht et Ebbett ont été les buteurs bernois. Du coup les Ours disposent de dix points d'avance sur leur dauphin tessinois. Roman Wick a aidé les Zurich Lions a prendre le meilleur sur Davos 3-2. L'attaquant zurichois a inscrit le deuxième but des siens en plus de délivrer deux passes décisives.

Dans le dernier match de la soirée, Zoug a eu besoin d'une assez longue série de tirs au but pour venir à bout de Kloten 5-4. Les Aviateurs ont tenu bon grâce à un jeu de puissance de feu avec quatre buts inscrits en supériorité numérique.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!