Tennis: Dimitrov remporte le Masters de Londres
Publié

TennisDimitrov remporte le Masters de Londres

Le Bulgare Grigor Dimitrov a remporté dimanche le Masters de Londres en dominant en finale le Belge David Goffin au terme d'un match haletant.

Le Bulgare de 26 ans s'est imposé 7-5 4-6 6-3 au terme d'une très belle finale face au Belge David Goffin (no 7), tombeur de Roger Federer la veille. Il figurera lundi au 3e rang mondial, soit le meilleur classement de sa carrière.

La balle de match:

Trop rapidement surnommé «Baby Fed» pour ses similitudes techniques avec le maestro bâlois, Grigor Dimitrov a peut-être bien franchi enfin un cap cette année. Il avait déjà démarré 2017 de manière idéale, conquérant le titre à Brisbane avant de se hisser en demi-finales de l'Open d'Australie où il ne s'était incliné qu'en cinq sets.

L'ex petit ami de Maria Sharapova n'a certes pas confirmé immédiatement son renouveau, lui qui était sorti du top 30 pendant l'été 2016. Sacré chez lui à Sofia en février, il n'allait disputer qu'une seule demi-finale (sur le gazon du Queen's) jusqu'à la mi-août. Et son premier sacre dans un Masters 1000, à Cincinnati, ne le relançait pas directement puisqu'il échouait dès le 2e tour d'un US Open dont il était l'un des principaux outsiders.

Montée en puissance

Grigor Dimitrov a en revanche su monter en puissance cet automne. Stoppé par un excellent Rafael Nadal à Pékin (demi-finale) puis à Shanghaï (quart), il se hissait en finale à Stockholm et décrochait sa première qualification pour un Masters. Et c'est dans l'écrin de l'O2 Arena qu'il pouvait signer le premier grand exploit de sa carrière, grimpant jusqu'à la 3e place mondiale tout en empochant un chèque de 2,549 millions de dollars. Avec la manière qui plus est.

Car, s'il a parfois tremblé dans les moments décisifs, Grigor Dimitrov a remporté ses cinq matches à Londres pour cueillir 1500 points. Il n'a certes pas laissé une grande impression de sérénité face à David Goffin. Le Bulgare a ainsi connu une grosse baisse de régime après la perte du sixième jeu de la deuxième manche: il pensait alors avoir réussi le break, mais le «challenge» venait démontrer que le revers lâché par David Goffin sur ce point avait touché la ligne.

Grigor Dimitrov concédait son propre service dans la foulée, et ne parvenait pas à refaire son retard. Groggy à l'entame du set décisif, il a cependant su serrer sa garde au moment où il le devait. Il parvenait à effacer les quatre balles de break que se procurait son adversaire dans le premier jeu, et reprenait peu à peu le match en main.

Sixième jeu décisif

Le Bulgare forçait la décision en s'emparant dans le sixième jeu du service d'un David Goffin de moins en moins fringant. Il manquait trois balles de match consécutives à la relance à 5-2 puis une autre sur son engagement à 5-3. Mais la cinquième était la bonne: Grigor Dimitrov profitait d'une volée de revers manquée par David Goffin pour s'imposer, avant de s'écrouler sur le court.

David Goffin, qui a lâché prise physiquement en fin de partie, a vraisemblablement manqué le coche dans le premier set. Cette défaite ne saurait faire oublier ses deux victoires obtenues durant la semaine face au no 1 mondial Rafael Nadal et au no 2 Roger Federer. Il a fait le plein de confiance, et a quatre jours devant lui pour refaire le plein d'énergie avant la finale de la Coupe Davis prévue en France le week-end prochain.

(ats/si)

Votre opinion