08.07.2020 à 15:15

Discos, bars, restos: des cantons serrent la vis

Coronavirus

Des cantons du nord-ouest du pays renforcent conjointement les mesures pour limiter la propagation du virus sur leur territoire.

Si la distance ne peut pas être respectée, les boîtes de nuit de Bâle-Ville, Bâle-Campagne, Soleure et d’Argovie ne pourront plus accueillir que 100 clients.

Si la distance ne peut pas être respectée, les boîtes de nuit de Bâle-Ville, Bâle-Campagne, Soleure et d’Argovie ne pourront plus accueillir que 100 clients.

iStock

Les quatre cantons du nord-ouest de la Suisse renforcent leurs mesures de protection contre le coronavirus et suivent l'exemple du Tessin: les deux Bâle, Soleure et Argovie limitent à leur tour le nombre maximal de clients à 100 dans les restaurants, bars, clubs, et évènements, au lieu de 300 jusque-là.

Seuls les établissements et évènements qui garantissent une distance minimale de 1,5 mètre entre les personnes et qui contraignent leurs clients à porter un masque sont exemptés de la nouvelle limitation. En outre, il restera possible d'accueillir 300 personnes si l'établissement est divisé en plusieurs secteurs séparés et suffisamment grands pour accueillir 100 personnes chacun.

Jusqu'à la fin de l'année à Bâle-Ville

Le nouvelle mesure permettra de limiter à 100 le nombre de personnes à mettre en quarantaine, le cas échéant. Elle entre en force jeudi. Elle restera valable jusqu'à la fin de l'année à Bâle-Ville, indique mercredi le gouvernement du canton. Elle a été convenue avec les trois autres cantons du nord-ouest, qui la limitent eux jusqu'à la fin août. En Argovie, la nouvelle donne ne concerne pas les restaurants.

Les autorités des quatre cantons suivent ainsi les recommandations de la taskforce scientifique de la Confédération. Celle-ci propose de prendre des mesures en matière de rassemblements de personnes, avant que le nombre de nouveaux cas de coronavirus n'augmente fortement.

Grands évènements: secteurs de 100

Tenanciers de bars et de clubs devront enregistrer et vérifier l'identité de leurs clients pour garantir le traçage des contacts en cas d'infection. Tel est aussi le cas dans les cantons de Berne, de Zurich et de Schaffhouse.

Des règles similaires valent pour les évènements pouvant accueillir jusqu'à 1000 personnes, soit les concerts, théâtres, cinémas et les messes ou cultes. Lors de tels évènements, le public doit être réparti en secteurs ne dépassant pas 100 places.

En outre, les défilés réunissant plus de 1000 manifestants restent possibles. Le port du masque y sera toutefois obligatoire.

Renforts possibles pour le traçage

Chargés du traçage des contacts en cas d'infection, les cantons ne sont actuellement pas débordés, assure Kathrin Huber, secrétaire générale de la Conférence des directeurs cantonaux de la santé, interrogée par Keystone-ATS. Les cas de super-propagation restent toutefois un défi de taille. Les cantons peuvent alors faire appel à des civilistes, à la Ligue pulmonaire ou à la Croix-Rouge pour renforcer leurs effectifs dans le traçage, évoque Mme Huber.

(ATS)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!