Amérique latine - Disparitions au Mexique: 30 militaires arrêtés
Publié

Amérique latineDisparitions au Mexique: 30 militaires arrêtés

Trente militaires de la marine mexicaine ont été arrêtés dans le cadre d’une enquête sur la disparition de plusieurs personnes en 2014 à Tamaulipas (nord), a annoncé la marine nationale mexicaine.

Image d’archive

Image d’archive

AFP

Ces militaires dont l’identité ou le grade n’ont pas été précisé font l’objet d’une enquête pour des faits intervenus en 2014 à Nuevo Laredo, non loin de la frontière avec les États-Unis, mais le nombre de personnes disparues ou les circonstances de cette disparition n’ont pas non plus été précisées. Il s’agit de la plus importante arrestation de militaires pour des faits de disparition depuis plusieurs années au Mexique.

Le gouvernement mexicain avait indiqué qu’il se préparait à lancer des mandats d’arrêt contre des militaires pour la disparition en 2014 de 43 étudiants dans l’État de Guerrero (sud), mais n’a jamais confirmé ces arrestations.

Tamaulipas, ravagé par le trafic de drogue, est l’une des régions du Mexique qui compte le plus grand nombre de disparitions, particulièrement sur la route qui conduit aux États-Unis. La majeure partie de ces disparitions sont attribuées aux narcotrafiquants, mais elles sont aussi le fait de militaires et surtout de policiers municipaux ou affectés au contrôle routier.

Depuis le lancement en 2006 d’une offensive militaire contre le trafic de drogue, et jusqu’à décembre 2020, le Mexique a enregistré officiellement quelque 80’517 disparitions de personnes. Quelque 300’000 personnes ont été assassinées depuis 2006, selon des chiffres officiels qui attribuent la plupart de ces morts au crime organisé.

(AFP)

Votre opinion