Publié

Grumpf!Dita Von Teese en a marre des paparazzi

La belle en a assez d’être constamment poursuivie par des photographes et aimerait bien aller faire ses courses tranquillement.

Dita Von Teese a un look singulier qui ne passe pas inaperçu avec ses cheveux noir de jais et son rouge à lèvres voyant. Elle ne sort jamais de chez elle sans son maquillage et elle n’est pas du genre à porter un jean et des baskets. Cependant, la star du burlesque pense que les photographes n’attendent que ça. «Cela ne signifie pas que j’aime être traquée et poursuivie pendant mon temps libre, je suis vraiment agacée quand c’est le cas car j’aime aller faire les courses et être capable d’aller et venir librement. Je ne veux pas être photographiée tout le temps, mais j’apprécie qu’ils s’intéressent à moi, a-t-elle confié à Prestige Hong Kong. Je sais bien que ça fait partie de la reconnaissance, donc je suis contente que les paparazzi y trouvent leur compte. Mais parfois, est-ce que je pourrais ne pas être poursuivie quand je suis en voiture ? Je ne veux pas être poursuivie par cinq hommes quand je conduis moi-même, c’est un sentiment bizarre.»

Très tôt, Dita Von Teese a su qu’elle voulait se créer un personnage pour elle, car elle a toujours adulé des stars comme Marlene Dietrich et Marilyn Monroe. C’est pour cela qu’elle impose ses conditions lors des séances photo: elle sait ce qu’elle veut faire ou pas. Par exemple, elle ne veut pas être relookée.

En ce qui la concerne, si ses idoles ont eu le droit de ne poser qu’avec du maquillage, elle ne voit pas pourquoi elle ne ferait pas pareil. En réalité, c’est leur style qui a inspiré le look de Dita Von Teese. En grandissant, elle a trouvé peu de stars auxquelles s’identifier, et elle pense que c’est le cas pour la plupart des jeunes femmes. «J’ai commencé à faire cela car en regardant le numéro spécial maillots de bain de Sports Illustrated je n’ai réussi à m’identifier à aucune femme et je pense que c’est le cas de beaucoup, a-t-elle expliqué. Elles sont mouillées, elles ont à peine du maquillage, elles sont justes des Amazones. Je ne m’identifierai jamais à ça. La beauté naturelle ne m’a jamais intéressée. J’aime regarder les mannequins mais j’ai toujours trouvé les personnes qui travaillent dur pour atteindre un objectif bien plus intéressantes.»

Votre opinion