Publié

AdorablesDix bébés Saint-Bernard d’un coup

Les dix chiots merveilleusement patauds de la chienne «Reyka» seront présentés jeudi pour la première fois aux visiteurs du Musée et Chiens du Saint-Bernard à Martigny.

Le 4 octobre dernier la petite femelle «Gwendylen» voyait le jour, en même temps que ses cinq soeurs et quatre frères, au chenil de la Fondation Barry à Martigny. Les adorables chiots à poil long tiennent joliment en haleine leur maman «Reyka». La bande des dix découvre quotidiennement de nouvelles choses, écoute la radio et savoure le plaisir de jouer ensemble. Pour le moment, le sommeil récupérateur est encore très important pour les chiots – seule façon d’assimiler véritablement les choses vécues.

La gardienne d’animaux Karen Roduit et ses collègues consacrent quotidiennement trois bonnes heures à cette nouvelle génération de Saint-Bernard. «Notre travail ne comprend pas que le nourrissage et le nettoyage, explique Karen. Nous contrôlons fréquemment le poids de nos chiots et les prenons régulièrement en main de façon à ce qu’ils s’habituent au contact avec les êtres humains.»

La dynamique chienne Saint-Bernard «Reyka» est une mère aimante et très attentive. «De par la mise-bas de ses chiots, elle est devenue plus calme et plus responsable. Elle se porte très bien», se réjouit Manuel Gaillard, responsable des chiens auprès de la Fondation Barry. Agée actuellement de deux ans et demi, la femelle Saint-Bernard est arrivée à l’âge d’une année au chenil de Martigny. Ses anciens propriétaires, un jeune couple, s’étaient malheureusement séparés et n’étaient plus en mesure de s’occuper d’elle. Elle a trouvé un nouveau chez-soi et son bonheur à la Fondation Barry.

La jeune famille de chiens pourra être observée du 8 novembre au 13 décembre 2012 au Musée et Chiens du Saint-Bernard, à Martigny.

Votre opinion