Colombie – Dix dissidents des FARC tués dans des affrontements avec l’armée
Publié

ColombieDix dissidents des FARC tués dans des affrontements avec l’armée

Depuis les accords de paix en 2016, une partie des anciens FARC refuse toujours de déposer les armes.

Un panneau montrant des ex-membres des FARC-EP.

Un panneau montrant des ex-membres des FARC-EP.

AFP

Au moins dix dissidents de l’ancienne guérilla des FARC ont été tués lors d’affrontements avec l’armée dans le sud-ouest de la Colombie, a-t-on indiqué jeudi de source militaire.

Des soldats livrent «des combats intenses» avec les rebelles dans le canyon de Micay, dans le département du Cauca, a déclaré le général John Jairo Rojas. «On parle de plus de 10 morts» parmi les dissidents des FARC, a déclaré le militaire dans une vidéo partagée avec les médias. Il a ajouté que des membres de l’Armée de libération nationale (ELN) avaient également participé aux combats, bien qu’il n’ait pas fait état de victimes de cette guérilla.

Environ 5200 dissidents

Dans cette région, les guérilleros des deux groupes se disputent les revenus du trafic de drogue en raison de sa proximité avec la côte Pacifique. La majeure partie des 13’000 membres de la guérilla marxiste des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) a déposé les armes après le processus de paix de 2016. Mais des centaines de ses combattants ont continué à opérer dans des régions reculées du pays.

Le groupe de réflexion indépendant Indepaz estime l’effectif des dissidents à environ 5200 combattants, la majorité (85%) de nouvelles recrues. Pour sa part, L’ELN, la dernière guérilla active en Colombie, compte 2450 combattants, selon Indepaz. Début octobre, dans son plus récent rapport, Indepaz estimait à 13'000 les membres appartenant à divers groupes armés illégaux actuellement actifs en Colombie (dissidents des FARC, ELN et groupes paramilitaires).

(AFP)

Votre opinion

0 commentaires