Actualisé 10.07.2020 à 04:42

Dix huit ans de prison pour avoir distribué des flûtes ensemencées

Etats-Unis

L'enseignant sexagénaire souillait les instruments et jouissait de voir ses jeunes élèves les utiliser en cours. Il a plaidé coupable.

par
LeMatin.ch
«Il n'y a pas de place dans notre société pour les crimes impliquant des enfants», a commenté le procureur général de Californie (photo d'illustration).

«Il n'y a pas de place dans notre société pour les crimes impliquant des enfants», a commenté le procureur général de Californie (photo d'illustration).

iStock

Le fondateur d'un programme international d'enseignement musical qui avait distribué des flûtes aspergées de sperme à cinq écolières du primaire dans les comtés d'Orange et de Los Angeles en 2017 a été condamné mercredi à 18 ans de prison, rapporte The Orange County Register (OCR).

John Edward Zeretzke, 61 ans, de Ventura, qui a fondé «Flutes Across the World» en 2009 et a côtoyé plusieurs milliers d'enfants à travers les États-Unis, a plaidé coupable devant la Cour supérieure du comté d'Orange à six chefs d'accusation d'actes obscènes contre des enfants.

«Il n'y a pas de place dans notre société pour les crimes impliquant des enfants», a commenté le procureur général de Californie Xavier Becerra dans un communiqué.

Inculpé en 2019

Zeretzke a été inculpé en mars 2019 à la suite d'une enquête menée par le service d'inspection de l'US Postal et le département du shérif du comté de Los Angeles en coordination avec le bureau du procureur général.

En juin 2019, le juge Kimberly Menniger de la Cour supérieure du comté d'Orange a ordonné la publication d'une partie expurgée de la transcription du procès. Menniger a également ordonné la publication des noms des écoles que les victimes ont fréquentées – l'école élémentaire de Sonora à Costa Mesa et l'école élémentaire de Castaic. Le juge a ensuite scellé la transcription, qui totalise plus de 500 pages.

Sur et dans les flûtes

Dans sa déclaration à l'ouverture du procès, l'adjoint au procureur général Amanda Casillas a décrit les actions délictueuses de Zeretzke comme suit: l'enseignant s'est filmé et photographié en train d'éjaculer sur et dans les flûtes. Il se trouvait tantôt chez lui, tantôt dans une chambre d'hôtel près des écoles. Plus tard, en classe, Zeretzke photographiait ses élèves la flûte au bec, a déclaré Casillas. Aucune trace de sperme n'a cependant pu être retrouvée sur les instruments suspectés d'avoir été souillés, lors des analyses.

Zeretzke est également accusé d'avoir massé les épaules et le dos d'une élève dans une salle de classe et de lui avoir chuchoté à l'oreille qu'elle était jolie, a déclaré le procureur.

Confessions en ligne

Ses comptes sur les médias sociaux montrent également que Zeretzke a partagé son excitation en ligne avec un autre individu avec lequel il a partagé ses photos, selon Casillas. Il avouait alors que la vue de ces filles en train de souffler dans les flûtes aspergées de sa semence contribuaient à assouvir ses fantasmes sexuels.

Les opérations de «Flutes Across the World» bénéficiaient de la participation de milliers d'enfants à travers les États-Unis, y compris dans les districts scolaires des comtés d'Orange et de Los Angeles. Ils décoraient notamment deux flûtes pour en garder une, tandis que l'autre était donnée à un enfant d'un autre pays.

«Flutes Across the World» a mené des missions musicales en Haïti, aux Philippines, au Honduras et dans les réserves indiennes d'Amérique. L'organisation a également envoyé des «ambassadeurs de la flûte» au Népal, en Afrique et dans certaines parties de l'Asie du Sud-Est, selon le site web de l'organisation, qui a depuis été supprimé.

Une affaire fédérale distincte en cours

Zeretzke a accepté de plaider coupable dans le cadre d'une autre affaire au niveau fédéral: il est accusé d'avoir, du 6 novembre 2015 au 28 mai 2016, incité un mineur à se livrer à une activité sexuelle. Il lui est également reproché de s'être rendu en 2017 aux Philippines pour avoir des relations sexuelles avec un individu mineur et d'avoir stocké de la pornographie enfantine en passant par son compte Facebook.

Zeretzke comparaîtra devant la Cour de district le 20 octobre prochain.

JChC

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!