Motocyclisme - Dix jours de folie totale
Publié

MotocyclismeDix jours de folie totale

Dans les coulisses des GP, ces dix derniers jours ont été complètement fous. Et cela pourrait bien continuer. N’est-ce pas, Messieurs Morbidelli, Viñales et Dovizioso? À moins que Jake Dixon...

par
Jean-Claude Schertenleib
Notre journaliste spécialisé Jean-Claude Schertenleib vous dit tout sur la MotoGP.

Notre journaliste spécialisé Jean-Claude Schertenleib vous dit tout sur la MotoGP.

lematin.ch

À GP dingue – victoire de Brad Binder avec une KTM chaussé de pneus slicks sur la piste détrempée -, jours qui suivent calmes, histoire de se remettre de ses émotions? Rien de tout cela. Tout a commencé par l’officialisation de ce qu’on avait imaginé: le contrat liant Maverick Viñales et Yamaha Factory a été cassé avec effet immédiat, le pilote, libéré. Ce qui a permis, quelques jours plus tard, à Aprilia d’annoncer l’engagement de l’Espagnol pour la prochaine saison.

Entretemps, depuis le siège de la Fédération internationale de motocyclisme, on apprenait que le GP de Malaisie, comme avant lui ceux du Japon et d’Australie, allait passer à la trappe, situation sanitaire oblige. Comme course de remplacement, un second GP sera organisé à Misano, le week-end du 24 octobre. Ce qui offrira une occasion supplémentaire aux fans de dire au revoir à leur préféré, Valentino Rossi. Un Rossi qui, toujours ces dix derniers jours, s’est souvenu qu’il se faisait appeler docteur. Il n’a donc pas hésité à ausculter sa compagne Francesca Sofia Novello, avant d’annoncer une bonne nouvelle: une petite fille est attendue à Tavullia.

Puis, c’était jeudi dernier, un autre événement avait pour cadre l’Emmental: Thomas Lüthi y annonçait sa retraite pour la fin de la saison et à quoi ressemblera sa nouvelle vie (directeur sportif du team allemand Prüstl GP et management de Noah Dettwiler). On en était là jusqu’à l’installation des équipes dans le paddock du circuit de Silverstone, où le GP de Grande-Bretagne de dimanche se jouera à guichets fermés, tous les billets ayant déjà trouvé preneurs.

Le Petronas Sepang Racing team va fermer

Le retrait du géant malaisien des hydrocarbures, Petronas, annoncé en Autriche il y a deux semaines, aura les conséquences qu’on imaginait: «Notre team, présent en Moto3, en Moto2 et en MotoGP va cesser ses activés sportives et commerciales à la fin de la saison 2021. Razlan Razali, le PDG du Sepang Racing Team et Johan Stigefelt, son directeur, vont poursuivre leurs activités dans la classe MotoGP avec une nouvelle entité. Elle sera présentée, ainsi que son sponsor principal, le 16 septembre dans le cadre du GP de San Marino et de la Riviera di Rimini, à Misano.»

Pourquoi ce choix? Parce que, selon nos informations, le nouveau partenaire du team satellite Yamaha sera Italien. Ce qui a immédiatement déclenché un nouveau bruit: et si Andrea Dovizioso, dont on se rappelle qu’il s’est offert cette année une saison sabbatique, tout en participant à des tests avec Aprilia, remettait ça? Problème, l’engagement de celui qui, du coup et après la retraite de Valentino Rossi, serait l’aîné du paddock, ne correspond nullement à la philosophie du second team Yamaha, qui se veut formateur.

Morbidelli: quand... et où?

Opéré d’un genou au début de l’été, Franco Morbidelli n’est toujours pas de retour. À Silverstone, c’est le Britannique Jake Dixon – il n’a jamais piloté une MotoGP et vit une première moitié de saison en Moto2 très moyenne – qui le remplacera dans le team Petronas aux côtés de Valentino Rossi. Car le remplaçant de «Frankie» lors des deux courses autrichiennes, le pilote de test Cal Crutchlow, change de couleurs pour «son» GP, puisqu’il disposera des Yamaha officielles ex-Viñales. Vous suivez?

On continue: comme on devine que, l’an prochain, c’est bien Morbidelli qui sera l’équipier du Français Fabio Quartararo, toujours plus solide leader du Championnat, une autre idée fait son chemin: à son retour cet automne, Morbidelli pourrait d’ores et déjà prendre la place de Viñales à l’usine!

Viñales sur l’Aprilia mardi

Beaucoup de choses devraient se passer mardi 31 août prochain. Dans les coulisses, on attend les explications du prince Abdul Aziz Bin Abdullah Bin Saud Bin Abdul Aziz Al Saud, sur la finalisation de son partenariat avec le futur team VR46 en MotoGP: «Nous travaillons 24 heures du 24, 7 jours sur 7 pour résoudre toutes les difficultés techniques qui ont retardé le processus imaginé par nous», écrit le prince dans une lettre envoyé à quelques journalistes italiens choisis. Nouvelle date marquée: ce fameux 31 août. Fameux, oui, puisque ce même jour, sur le World Circuit Marco Simoncelli, à Misano, Maverick Viñales pilotera pour la première fois l’Aprilia RS-GP.

L’heure anglaise

Petit rappel: il y a une heure de décalage entre les îles britanniques et l’Europe continentale. Corollaire: l’ordonnance des courses, dimanche, sera modifiée. On commencera (en heures suisses) à 12h20 avec la Moto3, les stars de la classe MotoGP en découdront dès 14 heures, alors que Thomas Lüthi et ses collègues de la catégorie Moto2 boucleront le programme, dès 15h30.

Votre opinion