Philippines: Dix morts lors d'un Noël sanglant

Publié

PhilippinesDix morts lors d'un Noël sanglant

Dix civils, pour la plupart des paysans, ont été tués pendant la période de Noël par la rébellion musulmane dans le sud de l'archipel philippin à très grande majorité catholique.

Les combattants du Bangsamoro Islamic Freedom Fighters (Biff) ont enlevé le 24 décembre neuf paysans sur l'île méridionale de Mindanao avant de les abattre, a déclaré dimanche à l'AFP le colonel Ricky Bunayog, commandant de l'unité locale.

Les corps de certaines des victimes n'ont été retrouvés que deux jours plus tard.

Le même jour, le Biff a lancé une attaque contre la municipalité de Pigcawayan, à environ 900 kilomètres au sud de Manille. Un membre de l'autorité locale a été tué, a-t-il ajouté.

Six rebelles ont été tués et huit ont été blessés dans des combats qui ont duré trois jours. Seul un corps a été retrouvé, a ajouté le colonel Bunayog.

Ces attaques ont fait naître la peur à Mindanao, où les catholiques sont majoritaires mais qui est revendiquée comme une terre ancestrale par la minorité musulmane.

«Depuis samedi, c'est calme. Mais le mal est fait. Les gens qui vivent à l'écart ont peur et la nuit, ils se regroupent au centre-ville» et dorment dans un gymnase, a ajouté le militaire.

«Je leur dis que les forces armées sont en nombre suffisant mais les gens ont trop peur».

L'armée n'exclut pas d'autres attaques

Le Biff est une faction dissidente du mouvement principal Milf (Front moro islamique de libération), qui a signé un accord de paix en 2014 avec le gouvernement.

L'armée n'a pas exclu d'autres attaques du Biff. Ses combattants ont été vus en train de se réunir «en nombre plus important que d'habitude», a ajouté le colonel, sans pouvoir expliquer ces agressions nouvelles contre les chrétiens.

Un porte-parole du Biff a confirmé être responsable de ces attaques, ajoutant qu'elles étaient motivées par un différend foncier.

Le Biff continue de réclamer la création d'un Etat islamique séparé sur Mindanao tandis que le texte de 2014 prévoit la création d'une région autonome.

L'année dernière, le Biff avait posté une vidéo sur YouTube dans laquelle un de ses commandants prêtait allégeance à l'organisation Etat islamique (EI).

(AFP)

Ton opinion