Actualisé 21.04.2013 à 12:32

Etats-UnisDjokhar Tsarnaev, blessé à la langue, ne peut pas parler

Djokhar Tsarnaev, l'un des deux suspects de l'attentat de Boston, hospitalisé sous bonne garde, a été touché à la gorge et à la langue lors de l'assaut de la police.

1 / 107
Djokhar Tsarnaev, l'adolescent accusé du double attentat du marathon de Boston en avril dernier, a plaidé non coupable.

Djokhar Tsarnaev, l'adolescent accusé du double attentat du marathon de Boston en avril dernier, a plaidé non coupable.

Keystone
Maison de Warren et Judith Russell, où vit leur fille Katherine Tsarnaeva, la veuve de Tamerlan Tsarnaev. La jeune femme est sortie de son silence mardi et «choquée» va collaborer avec la police.

Maison de Warren et Judith Russell, où vit leur fille Katherine Tsarnaeva, la veuve de Tamerlan Tsarnaev. La jeune femme est sortie de son silence mardi et «choquée» va collaborer avec la police.

Reuters
Les autorités russes avaient averti les Américains que Tamerlan Tsarnaev (ici une photo de 2010) «s'était radicalisé».

Les autorités russes avaient averti les Américains que Tamerlan Tsarnaev (ici une photo de 2010) «s'était radicalisé».

Reuters

Il n'est pas en état de parler, ont indiqué les autorités de l'Etat du Massachusetts. Les enquêteurs ont pourtant maintes questions à lui poser.

Le benjamin des deux frères Tsarnaev séjourne au Centre médical Beth Israël Deaconess de Boston. Il avait été capturé vendredi à la suite d'un échange de tirs avec la police dans la banlieue de Boston, à Watertown.

Touché à la gorge et à la langue, il ne peut pour le moment répondre aux enquêteurs. «C'est grave (...) Il n'est pas encore en état de parler. Nous avons des millions de questions et elles doivent être élucidées», a déclaré le gouverneur du Massachusetts, Deval Patrick.

Les autorités souhaitaient prononcer son inculpation dès samedi, a-t-on appris de source proche de l'enquête. Le Federal Public Defender Office a fait savoir qu'il demanderait à assurer sa défense, comme c'est généralement le cas pour des justiciables incapables de s'offrir les services d'un avocat.

Djokhar Tsarnaev s'était caché sous la bâche d'un bateau entreposé dans le jardin d'une maison de Watertown. Il a été découvert par le propriétaire, alerté par des traces de sang suspectes dans le jardin, qui a prévenu les forces de l'ordre.

D'après la police, il saignait abondamment et se trouvait dans un état grave au moment de son hospitalisation.

Retour à la normale

Ce week-end, après la capture du dernier des suspects de l'attentat de Boston, la vie a commencé à reprendre ses droits dans la ville. Celle-ci avait été fermée sur ordre des autorités pendant la majeure partie de la journée de vendredi lors de la vaste chasse à l'homme qui a permis de neutraliser Djokhar Tsarnaev.

Symboliquement, l'équipe de baseball des Red Sox de Boston a rejoué sur son terrain de Fenway Park pour la première fois depuis l'attentat. Les joueurs, qui affrontaient les City Royals de Kansas, ont rendu un hommage émouvant aux victimes.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!