23.10.2020 à 09:11

TennisDjokovic chasse Federer et le dit tout haut

Depuis Belgrade, le Serbe a évoqué ses «ambitions» et la manière dont elles sont perçues. Dans les mois qui viennent, il veut devenir le «No 1 historique».

von
JSA/AFP
Novak Djokovic face à la presse à Belgrade, jeudi 22 octobre.

Novak Djokovic face à la presse à Belgrade, jeudi 22 octobre.

KEYSTONE

En marge d’un entraînement à Belgrade, où il prépare le tournoi de Vienne (26 octobre), Novak Djokovic a déclaré à la presse qu’il n’était «pas sûr» de la date de son arrivée à Melbourne, en raison de la quarantaine de deux semaines appliquée aux voyageurs arrivant en Australie à cause de l’épidémie de coronavirus. «Nous espérons que ça changera, qu’ils vont raccourcir la période de quarantaine», mais si les mesures restent en vigueur, «la plupart d’entre nous, les joueurs, devrons aller en Australie plus tôt», a-t-il dit.

En tête du classement ATP depuis le 3 février, le No 1 mondial devance de 1890 points Rafael Nadal, qui l’a sèchement battu en finale de Roland-Garros. Avant la fin de l’année, «Nole» doit également disputer le Masters de Londres qui réunit en novembre les huit meilleurs joueurs de la saison. «Si l’on ne compte pas mon exclusion de l’US Open, je n’ai perdu qu’un match cette année donc je me sens libre de dire que je joue le tennis de ma vie (…) Je peux comparer cette année à celles de 2011 et 2015.»

Novak Djokovic face à la presse à Belgrade, jeudi 22 octobre.

Novak Djokovic face à la presse à Belgrade, jeudi 22 octobre.

KEYSTONE

«Mon objectif est d’être le numéro un le plus longtemps de l’histoire et j’y travaille»

Novak Djokovic, joueur de tennis

Le Serbe ira ensuite défendre son titre à l’Open d’Australie, où il aura besoin de points s’il veut battre le record de Roger Federer de 310 semaines au sommet du tennis mondial. Il entamera lundi sa 292e semaine. «Je veux terminer l'année comme No 1 et je veux avoir le plus grand avantage possible pour les trois premiers mois de 2021, ce qui me permettrait de devenir le No 1 historique, l'un des deux plus grands objectifs de ma carrière (ndlr: avec le record de titres en Grand Chelem, 17 pour lui actuellement, 20 pour Federer et Nadal)

Parfois perçu comme arrogant par le grand public, Djokovic a tenu à se défendre. «Je ne ressens plus la même pression que lors des premières étapes de ma carrière. Peut-être que quelqu’un a un problème avec le fait que je verbalise mes ambitions. Mais j’ai été élevé pour être honnête, clair et ouvert. Je n’aime pas faire semblant. Je pourrais prendre ma retraite demain et être heureux avec ce que j’ai accompli», a-t-il dit. Et d’ajouter: «Mais mon objectif est d’être le numéro un le plus longtemps de l’histoire et j’y travaille».

Disqualifié de l’US Open pour un geste d’humeur, en blessant une juge de ligne avec une balle frappée sans regarder, «Djoko» s’est (encore une fois) dit favorable au remplacement de ces juges par la technologie. «J’ai reçu beaucoup de critiques (…) mais je n’ai pas attendu de me faire exclure de l’US Open pour avoir cette opinion. Nous avons vu cette technologie à New York pour la première fois et il n’y avait pas de place pour l’erreur humaine. (…) Si cela peut rendre le tennis plus efficace et précis, pourquoi s’en priver?»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
57 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Barbie

24.10.2020 à 16:13

Est-ce que les deux mois de confinement ont été compté dans ses semaines de numéro un car trop facile

CC7

24.10.2020 à 11:50

Quand je lis ces commentaires il y a un chauvinisme pire que la France! En France il y a plusieurs champions et normal d'en parler sans toujours les traiter de chauvins parce que avec Federer c'est fatiguant. Allez Djokovic et Nadal vous êtes les meilleurs!

Berlinoise

24.10.2020 à 10:00

Roger reste le meilleur pour toujours. Djoko n'a pas suffisamment de classe pour détrôner le roi Roger.