Publié

TENNISDjokovic et Murray éliminés

Les deux premiers du classement ATP ont connu l'élimination en quarts de finale du tournoi Masters 1000 de Cincinnati.

Novak Djokovic est sorti du tournoi de Cincinnati en quart de finale. Tout comme Andy Murray.

Novak Djokovic est sorti du tournoi de Cincinnati en quart de finale. Tout comme Andy Murray.

Ronald Martinez, AFP

John Isner (ATP 22) a créé la sensation en quart de finale du Masters 1000 de Cincinnati. L’Américain s’est imposé 7-6 (7/5) 3-6 7-5 en 2h23’ face au no 1 mondial Novak Djokovic. Il se frottera samedi à l’Argentin Juan Martin Del Potro (ATP 7).

Novak Djokovic (26 ans), qui aurait pu devenir dimanche le premier joueur à triompher dans les neuf Masters 1000 du calendrier actuel, a craqué au plus mauvais moment vendredi. Le Serbe menait pourtant 40/15 sur son engagement à 5-6 dans la manche décisive. Mais il enchaînait alors les imprécisions, notamment sur son revers, pour le plus grand bonheur du public américain.

Le vainqueur du dernier Open d’Australie parvenait à effacer une première balle de match, en claquant un ace. Il commettait cependant une double faute sur le point suivant, offrant dans la foulée la victoire à son adversaire sur une faute de revers. John Isner avait déjà forcé la décision dans la première manche grâce à une double faute de Novak Djokovic, commise à 3/3 dans le tie-break.

Juan Martin Del Potro avait également dû batailler durant trois sets en début d’après-midi. Manquant de régularité, le vainqueur de l’US Open 2009 s’est imposé 6-4 3-6 6-1 face au qualifié russe Dmitry Tursunov (ATP 44). Il survolait tout de même les débats dans l’ultime set, ne perdant que 5 points sur son engagement (17 sur l’ensemble de la rencontre).

L’Argentin (1m98) partira favori dans le duel de géants qu’il livrera face à un John Isner (2m08) assuré de retrouver sa place dans le top 20 de la hiérarchie lundi. Il a remporté leurs quatre affrontements, tous joués sur des courts en dur. Celui que l’on surnomme «la Tour de Tandil» s’est notamment imposé 3-6 6-1 6-2 en finale à Washington le 4 août dernier.

Une autre (demi) surprise a été enregistrée vendredi après-midi à Cincinnati. A la peine en ce début de tournée estivale nord-américaine, le no 2 mondial Andy Murray s’est incliné 6-3 6-4 face à un très solide Tomas Berdych (ATP 6). Le Tchèque affrontera samedi le vainqueur du choc entre Roger Federer (ATP 5) et Rafael Nadal (ATP 3).

(SI)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!