21.11.2020 à 18:10

TennisDominic Thiem retrouve la finale du Masters

L’Autrichien a dominé Novak Djokovic au bout d’un combat de trois heures (7-5, 6-7, 7-6). Pas de sixième Masters pour le No 1 mondial.

par
Mathieu Aeschmann
Tie-break incroyable de Autrichien au 3e set.

Tie-break incroyable de Autrichien au 3e set.

KEYSTONE

Dominic Thiem (ATP 3) retrouvera dimanche la finale du Masters dans l’O2 Arena de Londres. Douze mois après sa défaite sur le fil face à Stefanos Tsitsipas, l’Autrichien a arraché une deuxième chance en dominant Novak Djokovic après être passé par tous les états d’âme. Quatre balles de match gâchées dans le tie-break du deuxième set, un départ catastrophique dans celui de la manche décisive (0-4), «Domi2 semblait mûr pour nourrir des regrets éternels. Il les a finalement transformés en une victoire référence par la grâce d’un ultime relâchement qui a fait voltiger la belle maîtrise de Novak Djokovic 7-5, 6-7 (10), 7-6 (5).

Cette demi-finale entre les deux patrons de l’année sur dur extérieur constituait un remake de la finale de l’Open d’Australie (Djokovic) et du plus beau match du Masters 2019 (Thiem). Les deux hommes se connaissent désormais parfaitement. Ils se respectent, se craignent et chacune de leurs retrouvailles dessine un peu plus les contours d’un nouveau classique du circuit (7-4 Djokovic mais 4-3 Thiem depuis 2017).

Est-ce cet historique qui enveloppa le début de partie d’une nervosité évidente? Impérial durant la semaine, Dominic Thiem s'élança en effet en forçant quelques prises d’initiative alors que Novak Djokovic, pourtant très précis à l’échange, laissait transparaître des signes d’agacement. Au terme d’un premier set dominé par les serveurs, le No 1 mondial matérialisait cette insécurité en venant s’écrouler sur une volée de coup droit, offrant la manche initiale à l’Autrichien sur sa première balle de break (7-5).

La résilience de Djokovic

La suite ressembla d’abord à une leçon de résilience signée Novak Djokovic. Moins puissant mais plus précis à l’échange, le champion d’Australie faisait souvent tout juste avant de se tromper d’option au moment d’avancer (que de volées ratées). Il s’en est irrité, aurait pu sortir du match. Mais il en faut plus pour déboulonner la statue Djokovic. Surtout lorsque le sort d’un match se joue au tie-break, territoire incertain où sa gestion des risques fait merveille. Alors quand Dominic Thiem laissa échapper ses quatre balles de match en fin deuxième set puis servit une nouvelle double faute pour lancer le tie-break décisif, tout semblait indiquer que le No 1 mondial serait au rendez-vous du dernier match de la saison.

Dominic Thiem s’y est peut-être aussi résolu, au point de retrouver d’un coup toute la légèreté de ceux qui jouent le vent dans le dos. Sinon comment expliquer ce revers exceptionnel qui lui offrit le mini-break décisif? Lorsqu’il ne se crispe pas et que ses jambes moulinent assez vite pour porter ses frappes fabuleuses, l’Autrichien devient presque injouable. Daniil Medvedev et Rafael Nadal, qui s’affrontent à 21h, sont prévenus.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
9 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Jean-Luc Ecuyer

22.11.2020 à 10:41

Drôle de match où, bizarrement, le plus expérimenté a craqué. Dans une ville qui lui convient plutôt bien habituellement, Djokovic a connu les affres du doute au moment de conclure, ce qui n'est pas sans rappeler ce qu'à connu Federer à Wimbledon en 2019, comme quoi la glorieuse incertitude du sport n'est pas une légende. A souligner qu'avec cette victoire, Thiem réussit l'exploit, imité en soirée par Medvedev, de battre Djokovic et Nadal dans le même tournoi !

Rico1er

22.11.2020 à 08:35

Djoko restera un éternel mystère pour la médecine du sport !

Milord

21.11.2020 à 19:58

Excellent ! J'espère que cela va calmer Djokovic et toutes ces revendications .