Wimbledon: Djokovic souffre un peu mais passe en trois sets
Publié

WimbledonDjokovic souffre un peu mais passe en trois sets

Le tennisman serbe a connu une petite alerte sur la fin de sa rencontre mais a réussi à venir à bout d'Adrian Mannarino.

1 / 55
Andy Murray remporte pour la deuxième fois de sa carrière le tournoi de Wimbledon. Il s'impose devant Milos Raonic, tombeur de Roger Federer, en trois sets : 6-4 7-6 7-6. (10 juillet 2016)

Andy Murray remporte pour la deuxième fois de sa carrière le tournoi de Wimbledon. Il s'impose devant Milos Raonic, tombeur de Roger Federer, en trois sets : 6-4 7-6 7-6. (10 juillet 2016)

Keystone
Deuxième titre en une journée pour Serena Williams ! Après sa victoire en simple, l'Américaine a remporté le double féminin aux côtés de sa sœur Venus en battant la paire Babos-Shvedova 6-3 6-4. (9 juillet 2016)

Deuxième titre en une journée pour Serena Williams ! Après sa victoire en simple, l'Américaine a remporté le double féminin aux côtés de sa sœur Venus en battant la paire Babos-Shvedova 6-3 6-4. (9 juillet 2016)

Keystone
Dans la finale 100% française du double messieurs, la paire Herbert-Mahut s'est imposée devant Benneteau et Roger-Vasselin en trois sets : 6-4 7-6 6-3. (9 juillet 2016)

Dans la finale 100% française du double messieurs, la paire Herbert-Mahut s'est imposée devant Benneteau et Roger-Vasselin en trois sets : 6-4 7-6 6-3. (9 juillet 2016)

Keystone

Novak Djokovic a signé sa trentième victoire d'affilée en Grand Chelem et se qualifie pour le troisième tour, mercredi à Wimbledon, en dominant le Français Adrian Mannarino, 55e joueur mondial.

Le No 1 mondial qui détient les quatre tournois majeur, s'est imposé en trois sets, 6-4, 6-3, 7-6 (7/5), sous le toit du Central, déplié à cause de la pluie. Mais tout n'a pas été parfait. S'il a maîtrisé les deux premiers sets, le Serbe a eu du mal à finir face à Mannarino, huitième de finaliste en 2013, qui s'est accroché jusqu'au bout mais a été lâché par son revers.

«Jouer sous le toit m'a aidé. L'ambiance est vraiment spéciale dans ces conditions. On entend plus la foule», a-t-il souligné après le match.

Stan est le dernier à l'avoir battu

Le Serbe n'a donc plus perdu en Grand Chelem depuis la finale de Roland-Garros en 2015 contre le Suisse Stan Wawrinka. Il brigue un cinquième «Major» consécutif. Un seul homme a réalisé cette immense performance: l'Américain Donald Budge, lauréat de six trophées majeurs d'affilée entre 1937 et 1938.

Face à Mannarino, il a dû élever son niveau de jeu. Le Français a résisté dans le premier set avant de craquer au plus mauvais moment, dans le dixième jeu en frappant un revers dans le filet (6-4). Le No 1 mondial a ensuite vite breaké une deuxième fois (2-0), avant de remporter tranquillement la deuxième manche (6-3).

Dans le troisième set, le jeu s'est équilibré jusque 3-3. «Djoko» a alors mis la pression sur son adversaire qui perdait une nouvelle fois son service sur un revers expédié dans le filet.

Poussé au tie-break

Mais le Serbe a lâché du lest au moment de servir pour le match, perdant pour la première fois son service sur une double faute (5-5). Cela a commencé à se gâter à 6-5, 30-0 pour le Français mais le No 1 mondial a bien géré, alternant montée au filet et service puissant, pour provoquer un tie-break.

Il a creusé l'écart dans le jeu décisif après un superbe passing de revers (4-2) et a su refroidir l'enthousiasme de Mannarino qui s'est inclinée sur une énième faute de revers après avoir sauvé une balle de match.

Djokovic affrontera l'Américain Sam Querrey ou le Brésilien Tomaz Bellucci pour une place en huitièmes de finale.

(AFP)

Votre opinion