23.01.2020 à 11:28

FootballDjourou et le FC Sion: marché conclu

Le défenseur genevois s'est lié ce jeudi au club valaisan. À 33 ans, l’ancien international helvétique, qui portera le No 4, n’avait encore jamais évolué en Super League.

par
Sport-Center
Barthélémy et Christian Constantin entourant Johan Djourou, la première recrue hivernale du FC Sion.

Barthélémy et Christian Constantin entourant Johan Djourou, la première recrue hivernale du FC Sion.

Keystone

L’essai est transformé. Comme on s’y attendait, et quand bien même le dénouement a été quelque peu repoussé, Johan Djourou (33 ans) est officiellement devenu ce jeudi un joueur du FC Sion. Présent depuis plusieurs semaines à l’entraînement du club valaisan, qu’il avait également accompagné en Espagne à l’occasion de son récent camp d’entraînement, le Genevois n’était toutefois plus réapparu en début de semaine.

Après deux jours d’intenses négociations entre les deux parties et quelques revirements, le défenseur et le FC Sion ont finalement trouvé ces dernières heures un terrain d’entente financier. Arrivé jeudi en début d'après-midi à la Porte d’Octodure, au siège du club, Djourou s'est engagé jusqu’en juin prochain.

Directeur sportif du FC Sion, Barthélémy Constantin ne pouvait que se féliciter d'une telle issue. «L’expérience de Johan et ses immenses qualités footballistiques et humaines ne se discutent pas. Il s’agit d’un très grand transfert pour nous, tant sur le terrain qu’en dehors. Johan a conquis tout le monde lors du camp en Espagne et le FC Sion est très heureux d’être arrivé à un accord avec lui cette semaine», explique le jeune dirigeant sur le site du club.

Demeuré plus d’une année sans disputer le moindre match en raison d’une patiente rééducation, l’ancien international helvétique (76 sélections), dont la dernière apparition sur une pelouse remonte au 22 décembre 2018 à Naples sous le maillot de SPAL Ferrare (défaite 1-0), est appelé à devenir le nouveau patron de la défense valaisanne. À l’instar d’un Reto Ziegler lorsque celui-ci avait débarqué à Tourbillon en janvier 2015.

Dans une riche carrière qui l’a vu porter le maillot des Gunners à 145 reprises, Djourou n’avait paradoxalement encore jamais évolué en Super League. Formé à Étoile Carouge, qu’il avait quitté en 2003 pour rejoindre le centre de formation d’Arsenal, l’homme, qui avait été repéré par Arsène Wenger, a évolué successivement en Premier League anglaise (Arsenal, Birmingham), en Bundesliga (Hanovre, Hambourg), en Turquie (Antalyaspor) avant de découvrir la série A italienne sous le maillot de SPAL à partir de l’été 2018.

Des objectifs personnels très élevés

Voici exactement douze mois, Djourou avait résilié son contrat d’un commun accord afin de pouvoir pleinement se consacrer à sa rééducation (après une opération du genou et un nettoyage de la cheville). Désormais rétabli, le voici promu patron du FC Sion. «Je me sens très bien physiquement, j’ai bien travaillé avec le groupe durant cette préparation, devait confier celui qui portera le No 4 à Tourbillon. Je me sens prêt à apporter au club ce qu’il attend de moi. Mes objectifs personnels ont toujours été très élevés, tout comme mon degré d’exigence. Je me réjouis tout simplement de retrouver les terrains en compétition officielle, ce qui va arriver très vite.» Aligné tant contre les Hongrois du FC Mol (1-1) que samedi dernier à Fully face à Yverdon-Sport, le défenseur a démontré que l’on pouvait compter sur lui.

Sera-t-il le chaînon manquant, ce leader qui a tant fait défaut au FC Sion jusque-là? C'est ce qu'espèrent bien évidemment ses nouveaux dirigeants, son nouveau coach et tous les fans de Tourbillon.

Nicolas Jacquier

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!