Publié

GripenDo you speak english, Mr.Maurer?

Le conseiller fédéral avoue avoir de la peine à lire le contrat pour l’achat des Gripen en anglais. Pour 3,2 milliards, on pourrait le traduire dans une langue nationale!

par
Eric Felley
Keystone

Vingt-deux avions pour 3,2 milliards! En achetant le Gripen aux Suédois, la Suisse passe un faramineux contrat. Le hic, c’est qu’à ce niveau-là, dans l’aéronautique, la langue en usage est l’anglais. Et notre ministre de la Défense, Ueli Maurer, n’est pas un champion en la matière. «Comprendre un document technique de plusieurs centaines de pages en anglais, ça, je ne le peux simplement pas», a-t-il déclaré mardi devant les conseillers aux Etats. Cette attitude a suscité l’ire du sénateur Konrad Graber (PDC/LU). Et lui a peut-être coûté la voix qui a manqué lors du vote sur la levée du frein aux dépenses pour l’achat des avions.

Votre opinion