Publié

Tendance«Dog TV», ou quand la télé, c'est pour les chiens

«Bandit» est abonné à «Dog TV», et il en redemande. La première chaîne pour chiens a été conçue aux Etats-Unis. De manière scientifique, affirme son créateur.

«Bandit» est abonné à «Dog TV».

«Bandit» est abonné à «Dog TV».

AFP

Sur l'écran, un chien de chasse qui court longuement dans un pré, puis des chiots qui jouent avec leur balle. Devant l'écran, l'abonné de Dog TV, la «première chaîne de télévision pour chiens» aux Etats-Unis.

La chaîne, qui diffuse 24 heures sur 24 des images de chiens en action accompagnées d'une musique apaisante, a été «mise au point scientifiquement», affirme Yossi Uzrad, le créateur de Dog TV qu'il a lancée en avril sur le câble à San Diego, en Californie.

«La plupart du temps, les chiens s'intéressent davantage à leur maître qu'à la télé, mais si vous le laissez seul pendant plusieurs heures, cela le distraira», dit-il.

L'accueil a été «vraiment meilleur que prévu», assure-t-il et le producteur israélien de Dog TV, Jasmine Television, espère diffuser la chaîne partout aux Etats-Unis et ailleurs dans les mois qui viennent.

Vidéo et applications

Si le câble n'est pas disponible, on peut acheter la vidéo en flux pour 9,99 dollars par mois, ainsi que des applications pour smartphones et tablettes.

«C'est sans doute moins cher» qu'une journée de chenil qui, aux Etats-Unis, coûte de 35 à 50 dollars, dit Yossi Uzrad, et il n'y a pas de publicité, même pour de la nourriture pour chiens.

Les Américains possèdent 78,2 millions de chiens et même avec une économie en crise, ils dépensent pour leurs animaux plus de 52 milliards de dollars par an, selon l'Association américaine de Produits pour animaux domestiques.

Nicholas Dodman, vétérinaire spécialiste du comportement à l'université Tufts du Massachusetts et «chef scientifique» de Dog TV, affirme qu'il recommande depuis longtemps la télévision pour les chiens angoissés d'être séparés de leurs maîtres.

Musique apaisante

«J'appelle ça enrichir l'environnement immédiat», dit-il, «il ne s'agit pas de mettre le chien devant la télévision pour qu'il la regarde pendant des heures, c'est simplement qu'il y ait quelque chose dans la pièce pour qu'il ne soit pas seul».

Des études montrent que 60 à 70% des Américains laissent une télévision ou une radio allumées quand ils laissent leur chien à la maison.

Dog TV assure une action permanente sur l'écran, avec par exemple une balle qui va et vient sans cesse. La musique douce qui l'accompagne est apaisante, avec des mélodies «bio-acoustiques». Ce «serait terrible de diffuser du heavy metal», dit Nicholas Dodman.

La chaîne n'aurait pu être lancée sans l'existence de la télévision numérique. La TV analogique fonctionne avec des balayages que les chiens peuvent voir, pas les humains. «La TV analogique clignote», dit Yossi Uzrad.

Alexandra Horowitz, psychologue de l'Université Columbia et auteur de «Dans la peau d'un chien» (Flammarion), consultante de Dog TV, est contente de voir ce type d'expérience.

«Mais vu les dons sensoriels et les gènes des chiens, j'aimerais voir les maîtres se consacrer davantage à exercer l'odorat de leurs bêtes. Smell TV (Renifle TV) serait super, et les emmener se promener aussi», dit-elle.

(AFP)

Ton opinion