Publié

ATHLÉTISMEDoigt d'honneur: Lavillenie dit regretter, mais assume

Agacé par le comportement d’un adversaire, le champion olympique de saut à la perche s’est laissé aller à un geste déplacé jeudi à Athletissima.

par
Gaëlle Cajeux
Renaud Lavillenie: un geste d’humeur que l’on ne devrait pas voir dans un stade.

Renaud Lavillenie: un geste d’humeur que l’on ne devrait pas voir dans un stade.

Yvain Genevay

La pendule du stade de la Pontaise indiquait 19 h 26. Il ne restait qu’une demi-heure avant le début du concours de saut à la perche. L’une des disciplines les plus attendues de cette édition 2013 d’Athletissima, avec la bataille annoncée entre le Français Renaud Lavillenie et les Allemands Björn Otto et Raphael Holzdeppe. Les médaillés olympiques (dans l’ordre) et leurs adversaires s’échauffaient donc, tentant de fixer les marques pour leur course d’élan malgré un vent perturbant.

Votre opinion