Actualisé 05.07.2019 à 13:06

Donald Trump évoque les aéroports de... l'an 1775

Bourde

Lors de la fête nationale américaine, le président a commis un bel anachronisme. Les réseaux sociaux s'en sont donnés à cœur joie.

par
Michel Pralong
Ce 4 juillet, Donald Trump a vu des avions dans le ciel de Washington et des aéroports au XVIIIe siècle.

Ce 4 juillet, Donald Trump a vu des avions dans le ciel de Washington et des aéroports au XVIIIe siècle.

AFP

Ils ont eu du mérite les fondateurs des États-Unis d'Amérique qui se sont soulevés pour s'affranchir de la tutelle britannique. Et ils ont accompli des exploits. Mais il ne faut pas s'emballer non plus. C'est ce que semble avoir pourtant fait le président Donald Trump lors du discours qu'il a donné à Washington le 4 juillet, à l'occasion de la fête nationale américaine.

Évoquant la création de l'Armée continentale en 1775, il a parlé d'une unification des troupes autour de New York et Boston «qui ont réussi à prendre le contrôle des aéroports»! Personne ne semble avoir bronché dans l'assistance. Ne l'écoutaient-ils pas ou cela leur semblait-il normal qu'il existe déjà des aéroports à la fin du XVIIIe siècle? À moins qu'ils se soient dits que le président américain avaient accès à des informations secrètes que le public n'a pas.

Erreur de prompteur?

Selon «Le Parisien», qui relaie l'info, les journalistes américains se demandent si l'erreur vient de Donald Trump ou de celui qui a écrit son discours. Car le président semblait lire son prompteur à ce moment-là. Quoi qu'il en soit, les internautes s'en sont donné à coeur joie sur Twitter avec le hashtag #RevolutionaryWarAirportStories (histoires d'aéroport de la guerre révolutionnaire).

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!