Etats-Unis – Donald Trump lancera son réseau social le 21 février
Publié

États-UnisDonald Trump lancera son réseau social le 21 février

Banni des réseaux sociaux comme Facebook et Twitter, l’ancien président américain compte rallier ses sympathisants sur son propre réseau, «Truth Social».

Donald Trump, le 12 janvier 2021, au Texas, aux États-Unis.

Donald Trump, le 12 janvier 2021, au Texas, aux États-Unis.

AFP

Le réseau social de l’ancien président américain Donald Trump va être mis en ligne le 21 février, date présentée comme celle du lancement sur la boutique d’applications d’Apple, l’App Store. Sollicité par l’AFP, Trump Media & Technology Group (TMTG), la maison mère de «Truth Social», le nom du réseau social, n’a pas donné suite dans l’immédiat.

La future plateforme a été présentée par l’ex-président comme une alternative à Facebook, Twitter et YouTube, dont il est banni pour avoir incité ses partisans à la violence avant l’assaut du Capitole, le 6 janvier 2021.

TMTG s’est allié à un véhicule déjà coté, Digital World Acquisition Corp, pour lever 293 millions de dollars (270 millions de francs) en septembre à Wall Street. Les deux groupes ont ensuite annoncé, début décembre, avoir obtenu un autre engagement à hauteur d’un milliard de dollars (près de 920 millions de francs).

Marché déjà très encombré

Au total, en retirant les frais de transaction, TMTG dispose ainsi d’environ 1,25 milliard de dollars pour partir à l’assaut de ses concurrents sur le marché, déjà très encombré, des réseaux sociaux prisés des ultra-conservateurs.

Gettr, lancé début juillet par l’ancien conseiller de Donald Trump, Jason Miller, mais aussi Parler et Gab se sont déjà positionnés auprès des sympathisants de l’ancien président comme garants de la liberté d’expression, échappant à la censure des réseaux sociaux grand public.

Gettr vient de marquer un point grâce à un tweet de l’animateur et humoriste Joe Rogan, dont le podcast est le plus populaire au monde, qui a appelé dimanche ses abonnés à le rejoindre sur la plateforme.

(AFP)

Votre opinion

1 commentaire