Etats-Unis: Donald Trump piégé par un canular téléphonique
Publié

Etats-UnisDonald Trump piégé par un canular téléphonique

Un comédien américain a réussi à parler à Donald Trump, qui était alors à bord d'Air Force One, en se faisant pour un sénateur.

Un canular téléphonique qui pose de nombreuses questions sur le protocole permettant d'avoir accès au président américain et sur la sécurité nationale.

Un canular téléphonique qui pose de nombreuses questions sur le protocole permettant d'avoir accès au président américain et sur la sécurité nationale.

AFP

Le comédien John Melendez a piégé mercredi soir le président de la première puissance mondiale, Donald Trump, avec un canular téléphonique. Se faisant passer pour le sénateur du New Jersey Robert Menendez, il a réussi à entrer en contact avec le président américain.

L'acteur a diffusé un enregistrement de la conversation téléphonique sur son podcast, «The Stuttering John Podcast», dans laquelle on peut entendre une voix qui semble être celle de Donald Trump, qui était à bord d'Air Force One à ce moment-là.

«Vous avez traversé des épreuves difficiles et je pense que c'était un peu injuste, mais félicitations», dit le président des Etats-Unis au «sénateur» démocrate, un temps poursuivi pour corruption avant que les charges à son encontre ne soient finalement abandonnées.

Le protocole en question

Les deux hommes poursuivent ensuite leur conversation, passant de l'immigration au remplacement du juge Anthony Kennedy à la cour suprême. Le comédien a raconté avoir appelé la Maison-Blanche en se faisant passer pour un assistant du sénateur, après avoir laissé un numéro de portable, et, in fine, avoir été mis en contact avec le président à bord d'Air Force One.

Sollicitée par l'AFP sur cette histoire surprenante, qui pose de nombreuses questions sur le protocole permettant d'avoir accès au président, la Maison-Blanche n'avait pas répondu vendredi après-midi.

Trump a suggéré à Macron de quitter l'UE

Le président américain Donald Trump a suggéré à son homologue français Emmanuel Macron de quitter l'Union européenne. Il lui a proposé en retour de conclure un accord d'échange bilatéral avec les Etats-Unis, affirme vendredi le Washington Post. «Pourquoi ne quittes-tu pas l'UE», a-t-il lancé au chef de l'Etat français élu sur un programme résolument pro-européen, lors de leur rencontre en avril à la Maison-Blanche, selon une tribune publiée dans le quotidien qui cite comme source deux responsables européens. La teneur de la conversation a été confirmée à l'AFP de source diplomatique.

(ats)

Votre opinion