03.03.2016 à 07:44

Etats-UnisDonald Trump promet d'abroger l'Obamacare

Le candidat républicain veut également autoriser l'importation des médicaments délivrés sur ordonnance pour en réduire les prix.

1 / 149
Le médecin de Donald Trump a réalisé un bulletin de santé en 5 minutes, l'an passé. (Samedi 27 août 2016)

Le médecin de Donald Trump a réalisé un bulletin de santé en 5 minutes, l'an passé. (Samedi 27 août 2016)

Reuters
Une statue peu flatteuse de Donald Trump a fait beaucoup rire, à New York. (Jeudi 18 août 2016)

Une statue peu flatteuse de Donald Trump a fait beaucoup rire, à New York. (Jeudi 18 août 2016)

AFP
Le sénateur démocrate Tim Kaine a été investi candidat à la vice-présidence des Etats-Unis. (Mercredi 27 juillet 2016)

Le sénateur démocrate Tim Kaine a été investi candidat à la vice-présidence des Etats-Unis. (Mercredi 27 juillet 2016)

Keystone

Donald Trump, qui a assis mardi son statut de favori dans la course à l'investiture républicaine, a dévoilé son programme en matière de santé. Il s'engage à abroger la loi garantissant une couverture médicale abordable à tous les Américains, dite Obamacare.

Outre cet engagement, commun à tous les candidats républicains, le milliardaire new-yorkais promet -s'il est élu président en novembre- d'autoriser l'importation des médicaments délivrés sur ordonnance pour en réduire les prix. Un point sur lequel il se démarque de ses rivaux.

Modifier Medicaid

«Permettre aux consommateurs d'accéder à des médicaments importés, sûrs et fiables leur donnera davantage d'options», écrit Donald Trump dans un communiqué publié mercreedi, lequel précise: «Le Congrès devra avoir le courage de se dissocier des intérêts particuliers (des sociétés pharmaceutiques américaines, Ndlr.) et de faire ce qui est bon pour l'Amérique.»

Le programme du favori dans la course à l'investiture républicaine prévoit aussi de transformer le programme Medicaid -fournissant une assurance maladie aux plus démunis- en subventions versées aux Etats, ou encore de réformer les programmes et établissements de soins psychiatriques, sans toutefois détailler comment il compte s'y prendre.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!