05.06.2015 à 21:13

cyclismeDopage: l'AMA et l'UCI renoncent à poursuivre Kreuziger

Le Tchèque Roman Kreuziger, un coéquipier de l'Espagnol Alberto Contador, n'aura pas à attendre la décision du Tribunal arbitral du sport (TAS) pour des soupçons de dopage, a-t-on appris officiellement vendredi.

L'Agence mondiale antidopage (AMA) et l'Union cycliste internationale (UCI) ont annoncé leur décision de renoncer à poursuivre Kreuziger, accusé à partir de son passeport biologique. Un appel avait été introduit devant le TAS contre la décision du comité olympique tchèque qui avait blanchi Kreuziger en septembre dernier en estimant que le coureur n'avait "pas violé les règles antidopage". "Sur la base d'informations nouvellement obtenues, l'AMA et l'UCI sont parvenues à la conclusion que, conformément aux règles antidopage applicables de l'UCI et aux lignes directrices opérationnelles pour le passeport biologique de l'athlète de l'AMA, il n'y a plus de raison à ce stade de poursuivre la procédure", ont déclaré vendredi les deux instances sans faire de commentaire détaillé. Kreuziger avait été suspendu initialement par l'UCI sur la base des anomalies de son passeport sanguin à deux périodes distinctes, de mars à août 2011 et d'avril 2012 à la fin du Tour d'Italie 2012. L'UCI avait évoqué de "très forts signes de manipulation". Le Tchèque, 29 ans, a participé au récent Giro pour l'équipe Tinkoff. Kreuziger, qui protestait de son innocence sur les faits incriminés alors qu'il portait les couleurs d'une autre formation (Astana), s'est classé cinquième du Giro 2011 et du Tour de France 2013. Il a gagné notamment l'Amstel Gold Race 2013. jm/tba

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!