Publié

tismeDopage - Les Kényans sont les athlètes les plus contrôlés par l'IAAF en 2012

LONDRES (Royaume-Uni), 25 juil 2013 (AFP) - Les Kényans ont été les athlètes les plus contrôlés par la fédération internationale d'athlétisme (IAAF) en 2012, selon des statistiques dévoilées jeudi par l'instance.

Les athlètes kényans ont subi dans leur ensemble 348 tests diligentés directement par l'IAAF, soit 14,7% du total des contrôles demandés par la fédération internationale l'année dernière. Ces statistiques ne concernent que les contrôles diligentés par l'IAAF, et non ceux organisés par les agences nationales, précise la fédération internationale d'athlétisme. Le deuxième pays le plus contrôlé est la Russie (336 tests, 14,2% de l'ensemble), devant les Etats-Unis (222, 9,4%), l'Ethiopie (171, 7,2%) et la Jamaïque (126, 5,3%). Les autres pays du Top 10 passent sous la barre des 100 contrôles réalisés en 2012. Il s'agit dans l'ordre de l'Ukraine (94 tests, 4,0% de l'ensemble), de la Biélorussie (82, 3,5%), de la Turquie (74, 3,1%), de l'Allemagne (72, 3,0%) et du Maroc (62, 2,6%). L'IAAF précise que son groupe-cible d'athlètes comprenait 525 athlètes en 2012, sélectionnés à partir du Top 20 de chaque discipline. fbr/jcp

(AFP)

Votre opinion