Football - Bundesliga: Dortmund en plante trois à Stuttgart
Publié

Football - BundesligaDortmund en plante trois à Stuttgart

Sans Manuel Akanji, blessé, mais avec Bürki, le Borussia Dortmund s'est facilement imposé contre Stuttgart.

Le Belge Michy Batshuayi, à droite, a inscrit le deuxième but du Borussia.

Le Belge Michy Batshuayi, à droite, a inscrit le deuxième but du Borussia.

Keystone

Humilié samedi dernier à Munich (6-0), le Borussia Dortmund a relevé la tête dimanche en s'imposant 3-0 à domicile contre Stuttgart lors de la 29e journée, pour revenir à un point du deuxième Schalke et se rapprocher d'une qualification pour la Ligue des champions, objectif affiché du club.

Dortmund, hors du coup en première période, puis soudain incisif en seconde, s'est imposé grâce à des buts de Christian Pulisic (38e), Michy Batshuayi (48e) et Maximilian Philipp (59e).

Marqués par l'humiliation

«Nous portions encore sur le dos le poids du 6-0, nous ne sommes pas entrés avec audace dans le match», a reconnu le directeur sportif de Dortmund Michael Zorc, «mais à la mi-temps l'entraîneur a parlé et la deuxième période a été meilleure».

Alors qu'il ne reste plus que cinq journées à disputer, et que le Bayern Munich est d'ores et déjà champion, le top 4 qualificatif pour la compétition reine se dessine doucement. Le derby de la Ruhr entre Schalke, deuxième avec 52 points, et Dortmund troisième avec 51 points, sera évidemment le moment fort de la 30e journée dimanche prochain.

Dans l'autre match de dimanche, Francfort a été tenu en échec à domicile par Hoffenheim 1-1, mais ce point lui suffit pour prendre provisoirement la précieuse quatrième place. L'Eintracht compte désormais 46 points, tout comme Leipzig, mais passe devant à la différence de buts ( 7 contre 6). Le RB peut toutefois reprendre l'avantage lundi soir en recevant Leverkusen à Leipzig, lors du dernier match de cette journée.

Des changements

Dimanche, l'entraîneur du Borussia Dortmund Peter Stöger avait changé quatre joueurs depuis la Bérézina de Munich, mais on a cru pendant 45 minutes qu'il n'avait pas vraiment réussi à changer l'état d'esprit. Sans imagination, sans joueur(s) désireux ou capable de prendre des responsabilités dans la construction du jeu, le Borussia s'est laissé étouffer en début de match par le pressing de Stuttgart.

Le but de Pulisic à la 38e minute était beau mais pour le moins chanceux. Le jeune ailier américain a en effet légèrement dévissé un centre, et sa balle a survolé le gardien avant de ricocher à l'intérieur du poteau. Mais le but semblait bel et bien involontaire. Stuttgart dans le même temps ne parvenait pas à trouver la faille.

Les Jaune et Noir revenaient en seconde période avec de bien meilleures intentions, concrétisées à la 48e minute par l'intenable international belge Michy Batshuayi, auteur de son septième but en neuf matches de championnat depuis son prêt par Chelsea fin janvier.

Maximilian Philipp clôturait le score à l'issue d'un beau mouvement collectif à la 59e minute. Mais ce Dr Borussia and Mr Dortmund 2017-2018 avait de nouveau montré, et dans un seul match, le double visage affiché cette saison: l'apathie et le manque de combativité côté ombre et, côté lumière, un football vif et efficace qui est depuis des années la marque de fabrique du club de la Ruhr.

(AFP)

Votre opinion