Publié

IndeDoté d'une queue, il est vénéré comme un dieu

Un habitant du Bengale atteint d'une malformation rarissime porte une queue poilue de 37 cm au bas du dos. Des croyants pensent qu'il est la réincarnation du dieu macaque Hanuman.

Une équipe de l'agence média Barcroft a rencontré cet homme qui vit au Bengale-Occidental.

Chandre Oraon est un Indien du Bengale-Occidental doté d'une excroissance poilue en bas du dos. Son appendice mesure 37 cm. Depuis quelques jours, sa photo tourne sur les réseaux sociaux. Certains s'interrogent: s'agit-t-il d'un faux? La réponse est négative: cet homme souffre de spina-bifida, soit la non-fermeture de la colonne vertébrale au bas du dos.

Il est rarissime que cette malformation prenne la forme d'une queue, et bien souvent les personnes touchées préfèrent se faire opérer. Mais Chandre Oraon refuse. Une équipe de l'agence média Barcroft TV l'a rencontré et a publié son reportage sur YouTube le 7 février. «Une fois, quand j’étais enfant, ma mère m’a coupé la queue, raconte-t-il. Peu de temps après, je suis tombé gravement malade et j’ai failli mourir. Ma famille a dit que ma maladie était le signe que ma queue était divine.»

Dieu vivant

Vivre avec cette anomalie n'a pas toujours été facile pour cet Indien de 35 ans. Ainsi, il avait déjà raconté en 2006 au Daily Times que de nombreuses femmes avaient refusé de se marier avec lui à cause de sa particularité.

Aujourd'hui, il est érigé en dieu vivant dans son pays. Des croyants sont persuadés qu'il est la réincarnation du dieu macaque Hanuman. D'autant qu'en raison de son métier, cueilleur de thé, il grimpe particulièrement bien aux arbres.

Pèlerinage

Certains marchent des centaines de kilomètres pour recevoir sa bénédiction. C'est le cas de Monika Lakda, une Indienne qui l' a rencontré pour son neveu, atteint de fièvre: «Nous lui avons donné des médicaments mais cela n’a pas fonctionné. Après la bénédiction de Chandre, le bébé a rapidement guéri.»

Chandre souhaite désormais ouvrir un temple à côté de chez lui. Il est désormais marié et papa d'une petite fille de cinq ans. Mais, selon son épouse, sa queue pose des problèmes au sein du couple. « Malgré sa renommée, les choses entre nous n'ont pas bien marché. Je n'aime pas Chandre. Je n'aime pas vivre avec lui», explique-t-elle.

(AEC)

Votre opinion