Foot - Liga: Doublé Liga-Ligue des champions: «On y pense»
Publié

Foot - LigaDoublé Liga-Ligue des champions: «On y pense»

Le Real Madrid entame une semaine décisive dans la course au titre en championnat. Avant de retrouver la Juve bientôt.

«On n'a encore rien gagné, jusqu'au bout il faut se battre», a reconnu le défenseur français Raphaël Varane (à dr.).

«On n'a encore rien gagné, jusqu'au bout il faut se battre», a reconnu le défenseur français Raphaël Varane (à dr.).

AFP

Le Championnat d'Espagne va se jouer dans son ultime semaine: Barcelone et le Real Madrid restent à égalité avant une 37e et avant-dernière journée décisive ce week-end, même si l'équipe de Zinédine Zidane garde l'avantage avec un match de moins.

Dimanche soir, à l'heure de la finale du tournoi de tennis de Madrid, la capitale espagnole assistera à une balle de break d'un autre genre: celle du Real, qui accueille Séville (20h) pour tenter de distancer le Barça, qui jouera simultanément à Las Palmas.

L'équipe merengue (2e, 84 points) a son destin en main, puisqu'elle compte un match en retard par rapport au leader catalan (1er, 84 points), à jouer mercredi prochain à Vigo, juste avant la 38e et dernière journée le 21 mai.

L'équation est simple: un sans faute sur ses trois derniers matches, voire deux victoires et un nul, suffisent au Real pour décrocher sa première Liga depuis 2012. Et le club champion d'Europe en titre peut rêver d'un somptueux doublé Liga-Ligue des champions, inédit pour le club depuis 1958, à condition de battre la Juventus en finale à Cardiff le 3 juin.

«On a envie de le faire, on y pense», a reconnu le défenseur français Raphaël Varane. «On est dans une bonne situation, mais on n'a encore rien gagné, jusqu'au bout il faut se battre.»

Gare à Séville

Dimanche, le Real peut en outre enchaîner un 62e match officiel consécutif avec au moins un but inscrit et effacer le record du Bayern Munich (61 rencontres en marquant).

Mais gare à Séville (4e, 69 points), qui conserve un maigre espoir d'arracher la troisième place synonyme de qualification directe pour la C1. Les Andalous n'avaient-ils pas mis un terme en janvier à la série de 40 matches d'invincibilité du Real, record d'Espagne?

Le FC Barcelone n'a plus le droit à l'erreur s'il veut décrocher un troisième titre d'affilée de champion d'Espagne: le club catalan doit remporter ses deux dernières rencontres et espérer que le Real trébuche.

Pas de chance, le Barça aborde dimanche son déplacement le plus lointain de la saison, sur la pelouse de Las Palmas, aux îles Canaries. C'est de ce périple de 2000 km et 3h30 en avion que les Catalans doivent rapporter trois points vitaux dans la course au titre.

(ats)

Votre opinion