Athlétisme: Double victoire suisse à Morat

Actualisé

AthlétismeDouble victoire suisse à Morat

Les athlètes suisses Tadesse Abraham et Martina Strähl ont raflé la mise lors de la 83e édition de Morat-Fribourg.

Tadesse Abraham

Tadesse Abraham

Archives, Keystone

Tadesse Abraham et Martina Strähl ont signé une double victoire suisse lors de la 83e édition de Morat-Fribourg, qui a enregistré sa meilleure affluence depuis 1987 avec plus de 13'500 inscrits. Abraham, en 53'29 pour les 17,17 km, s'est montré à la hauteur de son statut de champion d'Europe du semi-marathon.

Voilà près de 20 ans, depuis 1998 lors des succès de Stéphane Schweickhardt et de feu Franziska Rochat-Moser, que les athlètes suisses n'avaient plus raflé la mise dans les deux courses, masculine et féminine. La comparaison, cependant, a une valeur toute relative. Les Kényans étaient absents cette année. Mais la participation avait fière allure toutefois, avec par exemple l'Espagnol Sergio Sanchez, vice-champion du monde 2010 du 3000 m en salle, qui a pris la 2e place à 45 secondes d'Abraham. De 2013 à 2015, l'Espagnol a purgé une suspension de deux ans pour dopage (EPO), il a vécu pendant près de trois ans aux Franches-Montagnes et est de retour aujourd'hui à un excellent niveau, après avoir repris ses quartiers dans son pays.

Tadesse Abraham ne le connaissait pas. Dans un premier temps, le Genevois d'adoption a donc été quelque peu surpris de voir Sanchez prendre la poudre d'escampette sur les 2 premiers kilomètres. Puis l'Erythréen d'origine s'est recentré, a enlevé ses lunettes de soleil (embuées) et a appuyé sur le champignon vers le 10e km, pour ne plus être revu. Sa 7e participation a donc été la bonne. Abraham restait sur une 3e place en 2014à Morat - Fribourg, une des rares grandes courses de Suisse qu'il n'avait encore jamais gagnée auparavant. Lacune comblée, avec brio.

«J'ai parfaitement récupéré de mon marathon olympique (7e à Rio, ndlr), mais je suis encore en phase de reprise», a expliqué le vainqueur. «Je veux arriver à mon meilleur niveau pour l'Escalade à Genève début décembre.» Au-delà, Abraham a dans le viseur le record d'Europe du marathon (2h06'10 par le Turc Kaan Kigen Özbilen), auquel il entend s'attaquer à Londres en avril prochain. Ce dimanche, à Fribourg, il n'a pas approché le record du parcours du Kényan Abraham Kipyatich (50'28 en 2014) mais il n'avait que la victoire en tête. Strähl a «couru avec les hommes»

La performance de Martina Strähl est épatante. La Soleuroise de 29 ans s'est imposée en 1h01'05, le 11e chrono de tous les temps, malgré un vent souvent contraire sans lequel elle aurait pu s'approcher de l'heure. Elle a notamment devancé la Kényane Charity Kiprop, gagnante du dernier semi-marathon du Greifensee et du Grand Prix de Berne, seulement 4e. La Valaisanne Laura Hrebec s'est classée 2e (1h03'46) et la Zurichoise Martina Tresch 3e (1h04'14).

Strähl a dominé de bout en bout, trois semaines seulement après avoir battu le record du parcours du prestigieux marathon de la Jungfrau. Il s'agit de son deuxième succès à Morat - Fribourg, après 2013. «Il ne fallait surtout pas essayer de la suivre, elle était intouchable», a commenté sa dauphine. Et Strähl de confirmer: «Aujourd'hui, j'ai couru avec les hommes!».

Avec son niveau, la très polyvalente athlète du LV Langenthal - 9e des Championnats d'Europe 2010 à Barcelone sur 10'000 m - peut envisager sereinement une participation aux Championnats du monde 2017 d'athlétisme à Londres, dans dix mois, sur marathon. Elle n'aime pas planifier à long terme mais le défi la tente...

(si)

Ton opinion